20 Mai 2016

Pour Tahnee Prior, boursière Trudeau 2015 et doctorante en gouvernance mondiale à l’Université de Waterloo, parler des questions de genre en Arctique ne doit pas être relégué au second plan. C’est la raison pour laquelle elle a co-créé avec Rachel Kohut, étudiante en droit à l’Université McGill, Plan A, une plateforme de narration numérique qui rassemble et partage des histoires vécues de femmes en Arctique.

Le projet souhaite fournir un espace qui encourage les conversations transfrontalières dans une région du monde qui évolue constamment et dont la géographie est un véritable défi. En ouvrant le dialogue sur ces réalités de genre, Plan A permettra idéalement de faire la lumière sur ce qui manque dans les institutions en Arctique et permettra aux chercheurs et aux décideurs politiques de commencer à combler certaines de ces lacunes.

Entrez dans la conversation en partageant votre histoire, votre recherche ou votre soutien, en visitant le site http://www.genderisnotplanb.com/

Pour en savoir plus sur le projet, lisez l’entrevue des co-directrices dans The Reykjavik Grapevine.

Crédit photo: Emily Avelar

Tahnee Prior

Tahnee Prior (gouvernance mondiale, Université de Waterloo) souhaite définir un nouveau cadre de gouvernance qui permette de gérer les enjeux complexes causés par les changements climatiques, l’exploitation des ressources, les migrations et les conflits de juridiction en Arctique.

Boursiers 2015