17 Juillet 2017

De la refonte de la formation des médecins à l’évolution du traitement des revendications territoriales des autochtones dans le système juridique, les travaux de recherche des boursiers 2017 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau attirent l’attention par leur pertinence et le point de vue nouveau qu’ils posent sur des questions cruciales. Plongez dans les histoires, entrevues et discussions suscitées par leur travail d'avant-garde en sciences humaines et sociales. Voici quelques-uns des articles publiés de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador.

L’Université de Victoria est l’université d’attache de deux nouveaux boursiers de la Fondation cette année. Ryan Tonkin examine les arguments philosophiques et juridiques des propositions de réforme fiscale visant l’allégement des inégalités de revenu dans le contexte démocratique et multiculturel du Canada. Regardez la vidéo du premier boursier de la Fondation du département de philosophie de l’Université de Victoria parler de son expérience d’étudiant et de ses engagements communautaires. Ryan Beaton souhaite changer la manière dont les revendications territoriales des autochtones sont traitées dans le système juridique. Il s’intéresse au rôle des tribunaux canadiens dans le rapprochement, au cours des dernières décennies, entre la préexistence des sociétés autochtones et les affirmations de souveraineté de la Couronne. Apprenez-en davantage sur eux dans l’article de l’Université de Victoria.

Non loin de là, l’Université de la Colombie-Britannique a fièrement relayé l’information au sujet de deux autres boursiers. Même s’ils ne sont pas de la même faculté, les deux récipiendaires mènent des recherches liées à la santé et au bien-être des Canadiens. Stephanie Lake s’intéresse aux effets de l’utilisation médicale et de la légalisation du cannabis sur la crise des surdoses d’opioïdes en Colombie-Britannique et ailleurs au Canada. Jetez un coup d’œil à son entrevue sur le site de son département et dans l’infolettre du Centre d'excellence sur le VIH-sida de la Colombie-Britannique. De son côté, le pédiatre Brett Schrewe et premier boursier de la Fondation du département des sciences de l’éducation de l’Université de la Colombie-Britannique, s’appuie sur l’histoire et la conception de l’éducation pour repenser la formation des médecins afin de réaliser les promesses d’équité en santé inhérentes à la Loi canadienne sur la santé. Découvrez l’entrevue de Brett dans l’article publié par le programme de deuxième et troisième cycle de UBC. Retrouvez les deux boursiers dans un autre article de l’Université.

Milad Parpouchi de l’Université Simon Fraser cherche à comprendre les facteurs qui contribuent à l’itinérance et à l’efficacité des modèles de logement avec soutien qui promeuvent l’inclusion sociale, la guérison et l’autodétermination. Dans une entrevue avec North Shore News, Milad mentionne que la bourse de la Fondation « n’offre pas qu’une généreuse aide financière, mais offre également une communauté entière de mentors et de chercheurs séniors - les lauréats-, au sein de laquelle nous travaillons ensemble avec le but commun de faire avancer les politiques sociales au Canada. » Lisez ce que SFU News a écrit sur les recherches de Milad.

La première boursière de la Fondation de l’Université Ryerson, Vathsala Illesinghe, étudie l’effet des politiques d’immigration sur la vulnérabilité à la violence chez les femmes immigrantes ou réfugiées, en se penchant sur les trajectoires migratoires entre le Sri Lanka et le Canada. Elle parle de ses recherches dans The Ryerson Today.

Pendant ce temps, à l’Université de Toronto, Daniel Del Gobbo examine le rôle des modes alternatifs de résolution de conflits dans le traitement de la violence sexuelle sur les campus universitaires au Canada. Sarah Mason-Case explore comment divers groupes d’acteurs, créent, partagent et renforcent les normes de droit international pour lutter contre les changements climatiques. Apprenez-en plus dans l’article de la faculté de droit de l’Université de Toronto.

Qu’ont en commun les notions changeantes de masculinité avec les perspectives de paix au Moyen-Orient? C’est la question qu’explore Emma Swan à l’Université d’Ottawa. « Une des choses qui m’a vraiment attirée [dans le programme de bourse] a été le mentorat prévu par la Fondation », a confié Emma dans une entrevue avec la Faculté des sciences sociales. Toujours à l’Université d’Ottawa, deux étudiants au doctorat font des recherches cruciales. Alors que Sophie de Saussure s’intéresse à la façon dont les tribunaux pourraient tenir compte de l’intérêt des enfants des contrevenants lors de la détermination de la peine de leurs parents, Pierre Cloutier de Repentigny fait une analyse critique des règles du droit de la mer protégeant la biodiversité marine, afin de promouvoir une relation durable entre la vie marine et l’humanité. Jetez un coup d’œil à l’article sur le travail de Sophie et de Pierre.

Au Québec, l’Université de Montréal a célébré ses deux boursiers de la Fondation. Benjamin Gagnon Chainey est le premier boursier de la Fondation du département delittératures de langue française. Il analyse l’évolution de l’empathie et de la relation de soin avec le patient à travers la littérature touchant au sida et à la médecine de la fin du XIXe siècle. Plongez dans sa longue entrevue sur son travail et son parcours. Elena Waldispuehl s'intéresse quant à elle à la manière dont l’utilisation des médias sociaux redéfinit l’action collective et aux effets du numérique sur l’engagement individuel des militants et militantes, en ligne et hors ligne. Apprenez-en plus sur ces deux étudiants dans un article publié par UdeM Nouvelles.

Stéphanie Roy de l’Université Laval cherche à redéfinir les obligations de l’État envers l’environnement en tenant compte de principes éthiques, afin d’assurer la protection de l’environnement dans l’intérêt des générations futures. Lisez son entrevue dans Le Fil.

Jamie Snook étudie à l’Université de Guelph mais il continue de vivre au Labrador, où il a grandi.  Il s’intéresse aux liens entre la santé publique et la gestion conjointe des ressources de la pêche et de la chasse dans les communautés inuites du Labrador. « Ce qui est notable avec ces bourses et avec la Fondation, c’est le réseau de personnes que vous êtes amené à côtoyer au sein de cette communauté. » dit-il dans The Telegram. « Cela donne à votre recherche une opportunité d’être plus connue et plus visible, ce qui devrait lui donner plus d’impact. » Lisez également l’entrevue qu’il a accordée à son Université.

Félicitations à nouveau à ces chercheurs inspirants et bienvenue à nos nouveaux membres au sein de la communauté de la Fondation Pierre Elliott Trudeau!

Vous avez manqué l’annonce des boursiers 2017? Faites du rattrapage avec cet aperçu du travail des boursiers ou suivez-nous sur Twitter ou avec le mot-clic #boursiersFPET pour des mises à jour!

 

 

Ryan Tonkin

Ryan Tonkin (philosophie, Université de Victoria) examine les arguments philosophiques et juridiques des propositions de réforme fiscale visant l’allégement des inégalités de revenu dans le contexte démocratique et multiculturel du Canada.

Boursiers 2017

Ryan Beaton

Ryan Beaton (droit, Université de Victoria) s’intéresse au rôle des tribunaux canadiens dans le rapprochement, au cours des dernières décennies, entre la préexistence des sociétés autochtones et les affirmations de souveraineté de la Couronne.

Boursiers 2017

Stephanie Lake

Stephanie Lake (santé publique et populationnelle, Université de la Colombie-Britannique) s’intéresse aux effets de l’utilisation médicale et de la légalisation du cannabis sur la crise des surdoses d’opioïdes en Colombie-Britannique et ailleurs au Canada.

Boursiers 2017

Brett Schrewe

Brett Schrewe (sciences de l’éducation, Université de la Colombie-Britannique) s’appuie sur l’histoire et la conception de l’éducation pour repenser la formation des médecins afin de réaliser les promesses d’équité en santé inhérentes à la Loi canadienne sur la santé.

Boursiers 2017

Milad Parpouchi

Milad Parpouchi (santé publique et populationnelle, Université Simon Fraser) cherche à comprendre les facteurs qui contribuent à l’itinérance et à l’efficacité des modèles de logement avec soutien qui promeuvent l’inclusion sociale, la guérison et l’autodétermination.

Boursiers 2017

Vathsala Illesinghe

Vathsala Illesinghe (études sur les politiques, Université Ryerson) étudie l’effet des politiques d’immigration sur la vulnérabilité à la violence chez les femmes immigrantes ou réfugiées, en se penchant sur les trajectoires migratoires entre le Sri Lanka et le Canada.

Boursiers 2017

Daniel Del Gobbo

Daniel Del Gobbo (law, University of Toronto) is researching the role of alternative dispute resolution in addressing campus sexual violence in Canada.

Boursiers 2017

Sarah Mason-Case

Sarah Mason-Case (droit et relations internationales, Université de Toronto) explore comment divers groupes d’acteurs, créent, partagent et renforcent les normes de droit international pour lutter contre les changements climatiques.

Boursiers 2017

Emma Swan

Emma Swan (développement international et mondialisation, Université d’Ottawa) s’intéresse à la relation entre la violence, la construction des identités masculines et la consolidation de la paix en situations de conflit.

Boursiers 2017

Sophie de Saussure

Sophie de Saussure (droit, Université d’Ottawa) s’intéresse à la façon dont les tribunaux pourraient tenir compte de l’intérêt des enfants des contrevenants lors de la détermination de la peine de leurs parents.

Boursiers 2017

Pierre Cloutier de Repentigny

Pierre Cloutier de Repentigny (droit de l’environnement, Université d’Ottawa) fait une analyse critique des règles du droit de la mer protégeant la biodiversité marine, afin de promouvoir une relation durable entre la vie marine et l’humanité.

Boursiers 2017

Benjamin Gagnon Chainey

Benjamin Gagnon Chainey (littératures de langue française, Université de Montréal et Université Paris 7) analyse l’évolution de l’empathie et de la relation de soin avec le patient à travers la littérature touchant au sida et à la médecine de la fin du XIXe siècle.

Boursiers 2017

Elena Waldispuehl

Elena Waldispuehl (science politique, Université de Montréal) s'intéresse à la manière dont l’utilisation des médias sociaux redéfinit l’action collective et aux effets du numérique sur l’engagement individuel des militants et militantes, en ligne et hors ligne.

Boursiers 2017

Stéphanie Roy

Stéphanie Roy (droit administratif, Université Laval) cherche à redéfinir les obligations de l’État envers l’environnement en tenant compte de principes éthiques, afin d’assurer la protection de l’environnement dans l’intérêt des générations futures.

Boursiers 2017

Jamie Snook

Jamie Snook (santé autochtone, Université de Guelph) s’intéresse aux liens entre la santé publique et la gestion conjointe des ressources de la pêche et de la chasse dans les communautés inuites du Labrador.

Boursiers 2017