30 Janvier 2018

Malgré les nombreuses formes d’insécurité alimentaire subies par les travailleurs migrants agricoles au Canada, les responsables politiques ont été étrangement silencieux au sujet des inégalités systémiques dans les industries agricoles et agro-alimentaires, ont affirmé Anelyse Weiler, Janet McLaughlin, et Donald Cole dans un article d’opinion (anglais seulement) publié par The Toronto Star. Trop souvent, la compétitivité de l’agro-alimentaire prime sur les droits des travailleurs migrants à, ont-ils ajouté. Plutôt que de traiter les travailleurs migrants comme « une main d’œuvre anonyme, » la nouvelle politique alimentaire fédérale doit inclure une forte représentation des travailleurs, concluent-ils. Anelyse Weiler est une boursière Trudeau 2015 et une doctorante en sociologie à l’Université de Toronto. Lisez l’article complet ici.

Anelyse Weiler

Anelyse Weiler (sociologie, Université de Toronto) cherche à comprendre comment le point de vue des travailleurs agricoles migrants en Amérique du Nord sur l’environnement, la santé et des questions d’équité peuvent favoriser les efforts locaux et internationaux pour mettre en place des systèmes alimentaires plus durables.

Boursiers 2015