22 Janvier 2019

Dans l’article d’opinion « Complicit scholarship », publié sur le forum numérique The Immanent Frame, la professeure Ayesha S. Chaudhry, lauréate 2018 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, aborde de front les inégalités sociales et l’enjeu de la diversité dans la discipline des études religieuses. Dénonçant la suprématie des hommes et des blancs parmi les chercheur.se.s de ce domaine, elle soulève une série de questions qui doivent être prises en compte pour amener un changement structurel à cet égard.

Lisez l’article (en anglais seulement) ici

Ayesha S. Chaudhry

Engageant les sphères universitaire, politique, et publique, le projet de la professeure Ayesha Chaudhry (genres et études islamiques, Université de la Colombie-Britannique) suscite une conversation sur une réforme juridique de l'Islam, à travers une Charia féministe.

Lauréats 2018