15 Février 2017

Depuis quelques temps, la France est de plus en plus active sur l’échiquier de l’océan Pacifique, grâce à ses territoires insulaires de la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis-et-Futuna. Dans un article du magazine World Today, la lauréate Trudeau en résidence 2015 Cleo Paskal analyse les raisons qui sous-tendent ce regain d’intérêt et ce que cela signifie pour les autres joueurs de la région tels que la Chine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon.

Lire l’article (en anglais seulement)

 

Cleo Paskal

Mme Cléo Paskal est experte en géopolitique, géoéconomie et géophysique. Elle poursuit des recherches sur le changement environnemental planétaire et la sécurité mondiale.

Lauréats 2015