25 Avril 2017

À Ottawa le 24 avril, le Centre mondial du pluralisme et la Fondation Pierre Elliott Trudeau ont dévoilé les résultats du Projet sur le pluralisme en présence d'une centaine de personnes. En s’appuyant sur de nouvelles données statistiques, sur des consultations auprès des milieux d’affaires et sur la littérature scientifique, la lauréate 2015 Bessma Momani et la mentore 2015 Jillian Stirk ont notamment démontré qu'un accroissement de 1% de la diversité dans un milieu de travail au Canada se traduit par un accroissement des recettes de 2,4%. Le rapport propose une série de recommandations à l'intention des gouvernements, des milieux d’affaires et des organisations qui s’intéressent à la diversité et à l’inclusion

Voici les huit recommendations du rapport:

  1. S’ouvrir au savoir-faire : promouvoir l’inclusion dans le recrutement
  2. Passeport pour l’emploi : reconnaître la formation, les titres de compétence et l’expérience à l’étranger
  3. Les mots pour le dire : investir dans les cours de langue
  4. Mesurer la diversité et l’inclusion : mesurer c’est accomplir
  5. Politiques d’approvisionnement : le leadership pour l’innovation
  6. Cultures organisationnelles : aller au-delà des chiffres
  7. Bien comprendre la situation : le manque de données
  8. Connexions sur le monde : l’avantage mondial du Canada

Le projet a couvert plus de 6 000 entreprises et employeurs, représentant 14 secteurs d’un océan à l’autre. Le rapport et ses recommandations se fondent sur l’analyse quantitative de l’Enquête sur le milieu de travail et les employés (EMTE) de Statistique Canada, ainsi que sur des consultations auprès de la communauté des affaires, des universités, des ONG et des parties prenantes privées et publiques.

Le Projet sur le pluralisme est un projet sur un domaine d’enquête prioritaire soutenu par la Fondation Pierre Elliott Trudeau et ses partenaires.

En savoir plus

Lire le sommaire exécutif et les recommandations en français
Lire le rapport complet en français
Regarder la vidéo illustrant les conclusions du rapport
Regarder la vidéo du panel de discussions
Lire leur texte d’opinion dans le Globe and Mail

Bessma Momani

L'expertise de la professeure Bessma Momani porte sur la gouvernance économique mondiale, l’économie politique au Moyen-Orient, la culture d’entreprise et la jeunesse arabe.

Lauréats 2015

Jillian Stirk

Retraitée après 30 ans au sein du service extérieur canadien, elle met à contribution son expertise stratégique en politique étrangère et en négociations multilatérales.

Mentors 2015