25 Septembre 2019

Linda Mussell, boursière 2019 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, a co-publié un article dans The Conversation dans l’interprétation de remords et le rendement émotionnel lors d’un procès impliquant des criminels dangereux.

 « Le message clé est que les tribunaux et le système judiciaire, avec l’aide précieuse des médias, imaginent que certaines personnes méritent une peine plus lourde simplement à cause de l’interprétation qu’ils font des capacités de l’accusé de démontrer (ou échouer de démontrer) des émotions. »

L’article complet est disponible ici (en anglais)

Candidate au doctorat en études politiques à l’Université Queen’s, Linda Mussell se passionne pour la justice pénitentiaire et la décolonisation de la recherche. Ses travaux de recherche se concentrent sur la rupture du cycle d’incarcération intergénérationnelle dans des pays aux prises avec des héritages coloniaux, plus précisément au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande (Aotearoa).

Linda Mussell

Remettre les clés : les héritages intergénérationnels des politiques d'incarcération au Canada, en Australie et à Aotearoa / Nouvelle-Zélande.

Boursiers 2019