27 Février 2017

Dans La Presse+, la boursière 2011 Mélanie Millette analyse la nouvelle langue des émojis, ces icônes d’origine japonaise avec lesquelles nous ponctuons nos échanges électroniques. Si elles sont censées ajouter de la clarté au message, les émojis posent un défi d’interprétation. « La communication n’est pas une science exacte, dit Mélanie. Le message est rarement unanimement décodé de la manière dont on voulait l’encoder. »

Lire l’article

Mélanie Millette

Mélanie s'intéresse à la façon dont les médias sociaux donnent visibilité et légitimité à des groupes minoritaires ou marginalisés. Elle est présidente de la Société des anciens de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Boursiers Administrateurs 2011