28 Mars 2017

Comparé à ses voisins du Sud et à plusieurs pays européens et scandinaves, le Canada n’a jamais engagé des fonds de son budget de développement pour défendre les droits des personnes LGBT. Pourtant, en association avec des partenaires locaux, de nombreuses organisations canadiennes ont été pionnières de la promotion des droits des personnes LGBT dans le monde. La plupart de ces projets ont été principalement financés par des pays étrangers. Dans Open Canada, la boursière Trudeau 2015 Erin Aylward souligne ce paradoxe et rappelle qu’en juin dernier, l’Initiative pour la dignité, avec 25 organisations internationales de la société civile, a souligné le besoin crucial d’accroître le financement d’organismes canadiens qui défendent et promeuvent les droits humains, notamment ceux des personnes LGBT.

Lire l’article (en anglais seulement)

Erin Aylward

Erin Aylward (science politique, Université de Toronto) analyse l’influence du militantisme et de la diplomatie internationale sur l’opinion publique et l’action politique en Afrique sub-saharienne.

Boursiers 2015