8 Février 2018

L'aide humanitaire devrait-elle être guidée par des préoccupations de sécurité nationale ou devrait-elle primordialement viser à sauver des vies? Tel est le dilemme auquel Rebecca Sutton et des étudiants en droit de l'Université Western Ontario ont dû faire face en 2017 au cours d’une simulation des négociations qui ont mené à la réponse des États-Unis à la famine somalienne de 2011. Dans son introduction (anglais seulement) à une série de quatre billets publiés dans le Harvard Law School Case Studies Blog le 19 janvier 2018, Sutton affirme que les exercices de jeu de rôle aident les étudiants à « sortir le droit des livres » et peuvent en fin de compte les inciter à « articuler des idées sur les perspectives de réforme. » Bien que l’apprentissage pratique puisse désabuser quelques étudiants sur les impacts humanitaires du droit international, cela leur permet également d’en comprendre la complexité, conclue Stutton. Rebecca Sutton est une boursière Trudeau 2014, une avocate, et une doctorante en droit à la London School of Economics. Lisez l’introduction de Rebecca à la série ici.

Rebecca Sutton

Elle étudie les interventions de la communauté internationale dans les conflits armés actuels à travers leurs dimensions juridique, militaire et humanitaire.

Boursiers 2014