15 Février 2018

Israël a été fondé principalement sur l'idée de refuge. Pourtant, Tel Aviv qualifie régulièrement les migrants érythréens et soudanais pénétrant en Israël à travers d’"infiltrés" par, et Benjamin Netanyahu est suspecté d’avoir contracté un accord secret avec Paul Kagame pour envoyer des milliers d’Érythréens et de Soudanais au Rwanda. Dans un article d’opinion (anglais seulement) publié dans The Globe and Mail le 14 février 2018, René Provost a dénoncé « l'ironie tragique » du comportement d’Israël face aux flux de réfugiés. Tant Israël que le Canada doivent faire mieux, a-t-il écrit. Qu’ils soient Érythréens, Soudanais, ou Syriens, les personnes et les communautés vulnérables méritent que des pays comme Israël et le Canada leur apportent sécurité et assistance. Par ailleurs, il est impératif que de tels pays respectent leurs obligations de non-refoulement sous le régime international des réfugiés. René Provost est un lauréat Trudeau 2015 et professeur titulaire en droit à l’Université McGill. Lisez son article ici.

René Provost

Le professeur René Provost enseigne et poursuit ses recherches dans le domaine du droit international public, du droit international en matière de droits de la personne, du droit international humanitaire, de la théorie du droit et de l’anthropologie juridique

Lauréats 2015