12 Juin 2018

Le 10 juin 2003, la Cour d’appel de l’Ontario a marqué l'histoire en autorisant les premiers mariages homosexuels au Canada. Dans un article d’opinion (anglais seulement) publié le 12 juin 2018 dans The Globe and Mail, Robert Leckey, boursier 2003 de la Fondation et doyen de la Faculté de droit à l’Université McGill, a célébré les succès des quinze dernières années, tout en évaluant les défis qui restent à relever. « L’égalité du mariage n'a pas résolu toutes les questions juridiques pour nos communautés LGBTQ » (traduction par nos soins), a souligné le doyen Leckey, évoquant la vulnérabilité juridique des familles LGBTQ, la violence et la discrimination sans répit à l'encontre des personnes transgenres et la criminalisation de l'exposition au VIH. Puisque les gains des quinze dernières années ne sont « ni universels ni à l’abri de leur annulation, » l’ancien boursier Leckey a recommandé aux Canadien.ne.s de « rester vigilant.e.s et solidaires des personnes dont les droits et la sécurité sont moins assurés. »

Lisez l’article ici.

Robert Leckey

Robert Leckey enseigne le droit constitutionnel et le droit de la famille, et mène des recherches dans ces domaines ainsi qu’en droit comparé.

Boursiers 2003