Accueil

Twitter

15 fév
Notre drapeau 🇨🇦fête son 54ème anniversaire aujourd’hui. Today is ! Happy 54th birthday to our 🇨🇦flag. “We… https://t.co/Lvw8OyP3i5
14 fév
« Cette expérience m’a sorti de ma zone de confort. » -Entendu aux de Québec
14 fév
"This brought me out of my comfort zone.” -Overheard at Quebec city's
14 fév
Nos prochains auront lieu à Regina & à Winnipeg et il reste encore du temps pour vous inscrire! Merc… https://t.co/i0tfIXqIoG

À propos

À propos

L’humanité a traversé d’importants bouleversements au cours de son histoire. Les institutions de tout genre ont été mises à l’épreuve : certaines ont disparu, d’autres se sont adaptées ou se sont renouvelées. 

Les bouleversements de notre époque sont aussi considérables et certains événements laissent entrevoir que les institutions mises en place au XXe siècle peinent à résoudre les problèmes du XXIe siècle. Alors que nous sommes plus interconnectés que jamais, les institutions semblent incapables de pallier au cloisonnement qui freine les solutions à des enjeux tels que les changements climatiques, la réforme des systèmes de santé ou l’avenir du marché du travail dans le contexte des technologies de l’information. Bien que les plus grands défis du moment nécessitent une vision à long terme, nos gouvernements sont occupés à réagir aux nouvelles en continu.

Cette année, le colloque de la Fondation Pierre Elliott Trudeau est l’occasion de cerner en compagnie d'innovateurs sociaux ce qui marquera l’avenir des nouvelles structures de gouvernance, des initiatives de la société civile, des technologies et du leadership. On s’intéressera à la capacité des institutions de lutter contre l’inertie, afin de s’adapter aux bouleversements.

Vidéo

Conférenciers

Erin Aylward

Boursière Trudeau 2015 et doctorante en science politique, Université de Toronto

Erin Aylward est intervenante et chercheuse en défense transnationale, en égalité des sexes et en droits des personnes LGBTQ.

En 2012, Mme Aylward a créé, financé et occupé le poste de conseillère en matière d'égalité entre les sexes à Ingénieurs sans frontières Canada. En 2013, elle s'est jointe à Oxfam Canada à titre d'agente de liaison des jeunes et du campus. Sous sa direction, Oxfam a par la suite accueilli une délégation mondiale d'activistes LGBTQ provenant de Cuba, du Vietnam, du Pakistan et du Zimbabwe lors de l'événement WorldPride à Toronto. Elle est également membre du Comité des programmes du conseil d'administration pour les droits des personnes de l'ONG Equitas.

Au cours de ses études de baccalauréat en science politique et en espagnol à l'Université Memorial, elle a travaillé comme bénévole au Fonds des Nations Unies pour la population, à Oxfam Canada ainsi qu'au sein de plusieurs organisations des droits des femmes en Amérique latine. Lors de ses études de maîtrise à l'Université d'Ottawa, Mme Aylward a analysé les expériences des jeunes et des femmes autochtones à devenir des meneurs et des citoyens actifs. Sa thèse a depuis été convertie en quelques-unes des rares publications au monde avec un comité de lecture portant sur le leadership, la citoyenneté et les jeunes inuits.

Imprimer la biographie
Caitlin Boros

Gestionnaire de marketing et des communications, Chez Toit

Elle est responsable de toutes les communications externes, notamment les médias numériques, le marketing et la publicité, les relations publiques et les publications. À ce titre, elle a été responsable de la mise en œuvre de « Humans for Humans », une campagne de sensibilisation qui s’attaquait à certains préjugés liés aux sans-abris et qui demandait au grand public de modifier son discours. Cette campagne a su attirer l’attention internationale grâce à sa vidéo centrale qui a été visionnée 1,3 million de fois sur YouTube. Mme Boros est aussi coauteure et directrice du rapport Au-delà de la priorité au logement : une réponse globale à l’itinérance des familles au Canada, paru cette année. Mme Boros est très fière de contribuer à la vision de l’organisme Chez Toit qui aspire à un Canada où tous les membres de la société aient accès à un foyer sécuritaire et stable.

Auparavant, Mme Boros a travaillé dans les secteurs privé et public ainsi que pour des organisations à but non lucratif. Elle a aussi fait du bénévolat auprès de plusieurs organismes.

Mme Boros a obtenu une maîtrise en communication à l’Université Ryerson (2014), où elle s’est particulièrement intéressée aux communications dans le milieu des organisations à but non lucratif. Elle détient un baccalauréat en communication de l’Université Carleton (2011). 

Dans ses temps libres, Mme Boros aime voyager. Elle écrit fréquemment sur ce sujet pour le magazine Anew Traveller, où elle est une des rédactrices principales.

Imprimer la biographie
François Bourque

Boursier Trudeau 2010 et doctorant en épidémiologie et psychiatrie sociale, Institut de psychiatrie, King’s College London

Psychiatre certifié depuis 2008, François Bourque a depuis complété une formation complémentaire de clinicien-chercheur de 2 ans en premier épisode psychotique et en psychiatrie transculturelle à l'Université McGill. En 2010, on lui décernait une Maîtrise ès sciences pour une thèse portant sur le risque de psychose parmi les immigrants de première et deuxième génération.

Engagé dans le bien-être et la santé des médecins, Dr. Bourque s'est longuement impliqué dans la Fédération des médecins résidents du Québec à titre de président du Comité du bien-être des résidents. En 2007, l'Association canadienne des internes et résidents lui a décerné le Prix Derek Puddester pour sa contribution exceptionnelle au bien-être de ses pairs. Il est actuellement spécialiste consultant au Programme d'aide aux médecins du Québec.

Dr. Bourque est détenteur d'un Doctorat en médecine et d'une Maîtrise en musique - profil interprétation du piano - de l'Université Laval, de même que d'un Diplôme d'Études Supérieures en Musique du Conservatoire de Musique de Québec.

Imprimer la biographie
Hon. Michael Chong, M.P.

Député à la Chambre des communes, Parti conservateur du Canada 

 

Il a été élu pour la première fois au parlement en 2004. Il représente la circonscription de Wellington-Halton Hills. En tant que membre du cabinet, M. Chong a été président du Conseil privé de la Reine, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre des Sports. 

Avant son élection, M. Chong a été agent principal de l’information pour l’Association des joueurs de la Ligue nationale de Hockey et conseiller principal en technologie pour l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto, dans le cadre du réaménagement de l’Aéroport international Pearson. Il a aussi occupé des postes en informatique à la banque Barclays et auprès de Research Capital Corporation.

M. Chong est cofondateur et membre du conseil d’administration d’Historica Canada (ancien Institut Dominion), un organisme dont la mission consiste à sensibiliser la population à l’histoire et aux sociétés canadiennes. Il a siégé au conseil d’administration du Festival d’Elora ainsi qu’à celui du Chœur du Festival d’Elora. Il a été membre de la corporation du collège Trinity (Université de Toronto), où il a obtenu un diplôme en philosophie.

Né en 1971, M. Chong a grandi près de Fergus dans le comté de Wellington, en Ontario, où il vit avec sa famille. En 2002, M. Chong a épousé Carrie Davidson avec qui il a eu trois fils : William, Alistair et Cameron.

Imprimer la biographie
Amanda Clarke

Boursière Trudeau 2010 et professeure adjointe, École de politiques et d’administration publiques, Université Carleton

Elle enseigne dans les programmes d’administration publique et de leadership pour organismes de bienfaisance. Sa recherche porte sur la cybergouvernance, les réformes du secteur public et les nouveaux modèles de participation citoyenne grâce aux technologies numériques. Elle a dirigé un projet de recherche, en collaboration avec l’Institut Oxford Internet, IBM et VoteSavvy, sur la participation politique des jeunes dans le cadre des élections fédérales canadiennes de 2015. Elle dirige actuellement un projet, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines, qui porte sur les technologies de participation citoyenne au niveau municipal. Elle fait partie du groupe d’experts-conseils du Centre Mowat sur la réforme de la fonction publique. De 2010 à 2014, Mme Clarke a été boursière Trudeau, boursière Clarendon des presses du l’Université Oxford et boursière du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Elle possède un doctorat en information, communication et sciences sociales de l’Université d’Oxford (2014). Avant ses études doctorales, Mme Clarke a obtenu des diplômes en sciences humaines et en affaires internationales de l’Université Carleton. Elle a travaillé pour le Service d’information et de recherche de la Bibliothèque du Parlement.

Imprimer la biographie
Marie Deschamps

Mentore Trudeau 2015, ancienne juge à la Cour suprême du Canada et professeure associée, Faculté de droit, Université de Sherbrooke et professeure auxiliaire, Faculté de droit, Université McGill

Marie Deschamps a été nommée juge à la Cour supérieure du Québec en 1990, à la Cour d’appel du Québec en 1992, puis à la Cour suprême du Canada en 2002. Elle a pris sa retraite de la magistrature en août 2012 et est redevenue avocate en 2013. En 2014, le Gouvernement du Canada lui confie une enquête indépendante sur les inconduites sexuelles dans les Forces armées canadiennes. En 2015, elle a dirigé un comité chargé d’examiner la gestion par l'ONU des allégations d'agressions sexuelles sur des enfants par des soldats français en République centrafricaine.

Elle a été membre du conseil de l'Université de Montréal et du conseil d'administration de l'Association des diplômés de l'Université de Montréal. Elle a aussi siégé au comité consultatif de 1986 sur la révision de la Loi sur la faillite et au comité consultatif sur le Tribunal de la concurrence.

Les Université de Montréal et de Sherbrooke lui ont chacune décerné un doctorat honorifique, respectivement en 2008 et en 2014. Elle a été nommée membre de l'American College of Trial Lawyers en 2005. La Faculté de droit de l’Université McGill lui a octroyé le prix F.R. Scott pour service exemplaire en 2013. Elle a également été nommée Compagnon de l’Ordre du Canada la même année. Le Barreau du Québec lui a attribué la distinction Avocat émérite en 2014. 

Imprimer la biographie
Nadia Duguay

Cofondatrice et codirectrice générale, Exeko

Entrepreneure sociale et Ashoka fellow, Nadia a cofondé en 2006 l’organisation Exeko qu’elle codirige aujourd’hui et dont la mission est « l’inclusion sociale par l’innovation en culture et en éducation».

Elle y a créé plus de 110 projets et s’attèle à définir une approche basée sur l’hybridation des pratiques de la médiation culturelle et intellectuelle comme moteur de transformation social. Nadia crée ainsi une série de stratégies d’approche créatives et respectueuses du principe de la présomption de l’égalité des intelligences à l’intention des personnes les plus marginalisées ou à risque de l’être au Canada (milieu carcéral, itinérance, déficience intellectuelle et jeunes a risque autochtones). Elle est également membre du Groupe de recherche en médiation culturelle, membre du Réseau québécois en innovation sociale (RQIS) et membre du comité de recherche en médiation intellectuelle (CRMI) chez Exeko.

Imprimer la biographie
Hossam Elsharkawi

Directeur des Urgences et du rétablissement, Croix-Rouge canadienne

Hossam Elsharkawi est le directeur de l’équipe Urgences et rétablissement pour les Opérations internationales de la Croix-Rouge canadienne. Il est responsable des Opérations d’urgence et de récupération lors des catastrophes naturelles catastrophiques et des conflits. Il y dirige aussi une équipe de spécialistes en gestion des opérations en cas de catastrophe, et il gère le développement continu et l’amélioration des hôpitaux mobiles d’intervention et des formations. Il est également professeur auxiliaire à l’Université de la Colombie-Britannique, où il enseigne sur les interventions en cas de catastrophe et les soins médicaux lors des crises humanitaires. Son implication dans le domaine humanitaire dure depuis vingt-huit années et recouvre plus de trente pays dans cinq continents.

Imprimer la biographie
Al Etmanski

Auteur, entrepreneur social, cofondateur de Planned Lifetime Advocacy Network

Il a constaté que la durabilité d’un impact social dépend étroitement de la présence d’amateurs passionnément engagés. Son livre, Impact: Six Patterns to Spread Your Social Innovation, est un succès de librairie au Canada. 

Il est cofondateur de Social innovation Generation (SiG) et de BC Partners for Social Impact. À titre de cofondateur de Planned Lifetime Advocacy Network (PLAN), il a dirigé une campagne pour établir le premier et unique régime enregistré d’épargne-invalidité au monde, le REEI. Ce fonds totalise déjà plus de deux milliards de dollars. M. Etmanski est fellow du réseau Ashoka ainsi que membre du corps enseignant de l’Asset-Based Community Development Institute de John McKnight. Cette année, il souligne le 50ième anniversaire de sa partie parfaite comme receveur avec les Lumberkings de Hearst (Ontario). M. Etmanski tient le blogue suivant : www.aletmanski.com

Imprimer la biographie
Tim Evans

Directeur, Santé, nutrition et population, Groupe de la Banque mondiale

Tim Evans est directeur des programmes de la Banque mondiale axés sur la santé, la nutrition et la population. M. Evans œuvre dans le domaine de la santé internationale depuis plus de vingt ans.

Avant d’entrer à la Banque mondiale, il était doyen de la James P. Grant School of Public Health de l’Université BRAC, au Bangladesh. Il a également été directeur général adjoint au sein de l’Organisation mondiale de la Santé, où, à la tête des pôles relatifs aux données probantes, à l’information, à la recherche et aux politiques, il supervisait l’établissement du rapport annuel sur la santé dans le monde. Depuis le début de sa carrière, M. Evans est à l’avant-scène quand il s’agit de promouvoir l’équité en matière de santé mondiale et l’efficacité des systèmes de santé. Il a notamment collaboré avec la Fondation Rockefeller et la Harvard School of Public Health, en plus de participer à la mise sur pied de partenariats novateurs, dont l’Alliance GAVI, les réseaux INDEPTH and Health Metrics, la Global Workforce Alliance et la World Alliance for Patient Safety.

M. Evans a obtenu son doctorat en agroéconomie à Oxford. Il a suivi ses études de médecine et de deuxième cycle dans les universités McMaster et Harvard.

Imprimer la biographie
Jesse Flowers

Analyste de recherche, Inuit Tapiriit Kanatami

Jesse Flowers(Inuit) est analyste de recherche à l’Inuit Tapiriit Kanatami, l’organisation nationale représentant près de 60 000 Inuit canadiens de partout au pays, qui sont surtout concentrés dans les 53 communautés de l’Inuit Nunangat, le territoire des Inuits de l’Arctique. Jesse est spécialisé dans les domaines de l’interprétation des données, de l’analyse des politiques, de la technologie et du contexte des Inuits du Canada et de la région Circumpolaire. Comme gestionnaire d’administration des terres au sein du gouvernement du Nunatsiavut en 2013, Jesse était chargé d’assurer la liaison avec les membres de la communauté autochtone et de veiller à l’exécution des opérations quotidiennes de l’administration des terres des Inuits du Labrador, conformément aux lois et aux règlements de leurs terres et à la Loi sur l’Accord sur les revendications territoriales.

Imprimer la biographie
John Fraser

Mentor Trudeau 2015 et président et chef de la direction, National Newsmedia Council

John Fraser est un journaliste, auteur et universitaire canadien qui est devenu le quatrième directeur du Collège Massey de l’Université de Toronto en 1995. Il est le fondateur de la Quadrangle Society et le président de l’Institute for the Study of the Crown in Canada, nouvellement fondé.

En tant que journaliste, il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux. Il a occupé le poste de chroniqueur au Toronto Star et au National Post, et ses articles ont été publiés dans de nombreux journaux et magazines internationaux tels que le New York Times, le Washington Post, The Guardian, le Daily Telegraph, et New Republic.

De 1972 à 1987, M. Fraser a été critique de danse et de théâtre, correspondant en Chine, chef de bureau à Ottawa, chroniqueur national, réviseur aux affaires nationales et correspondant à Londres pour le Globe and Mail. Jusqu’à la mi-2008, John Fraser a occupé le poste de président de la Fondation pour le journalisme canadien. Il est l’auteur de douze romans et essais ainsi que de trois anthologies. Il possède quatre grades honorifiques et il a été nommé membre de l’Ordre du Canada en 2001.

Imprimer la biographie
Laurie Garrett

Spécialiste des questions de santé mondiale, Conseil des relations étrangères

Elle est la seule écrivaine à avoir reçu les trois prix de journalisme suivants : Peabody, Polk et Pulitzer. Mme Garrett est l’auteure des succès de librairie The Coming Plague: Newly Emerging Diseases in a World Out of Balance et Betrayal of Trust: The Collapse of Global Public Health. Son troisième livre, I Heard the Sirens Scream: How Americans Responded to the 9/11 and Anthrax Attacks, a reçu le prix de littérature scientifique E-Literature 2011. Son plus récent livre, Ebola: Story of An Outbreak, porte sur son expérience dans la couverture des épidémies d’Ebola en 1995 à Kikwit (Zaïre) et en 2014 au Liberia et en Sierra Leone. Mme Garrett est spécialiste des questions liées à l’émergence ou au retour de maladies, au bioterrorisme, à la santé publique et à leurs effets sur la politique étrangère et la sécurité nationale. Au cours de sa carrière, elle a étudié plus de trente poussées épidémiques.

Mme Garrett est membre de l’Association nationale des journalistes scientifiques, dont elle a été présidente dans les années 1990. Elle siège au comité consultatif du prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique et elle est membre du Réseau pour la modernisation de l’aide extérieure (MFAN). Mme Garrett a présidé le comité consultatif scientifique pour la Commission de haut niveau sur la prévention du VIH (Nations Unies) en collaboration avec l’ONUSIDA.  

Imprimer la biographie
Steven J. Hoffman

Boursier Trudeau 2012 ; professeur agrégé de droit et directeur du Labo de stratégie mondiale, Université d’Ottawa

Il est également professeur adjoint invité en épidémiologie clinique et biostatistique (à temps partiel) à l’Université McMaster, professeur auxiliaire auprès du Forum sur la Santé de McMaster et professeur adjoint invité en santé mondiale à l’Université Harvard. Il est un juriste international, agréé en Ontario et à New York, qui se spécialise dans le droit de la santé mondiale, la gouvernance mondiale et l’organisation des institutions. Sa recherche s’appuie sur des méthodes analytiques et empiriques, ainsi que sur les mégadonnées, pour établir des stratégies réglementaires mondiales qui répondent aux menaces transnationales à la santé, aux inégalités sociales ainsi qu’aux violations des droits de la personne. Dans le cadre de ses travaux, il s’est intéressé à l’accès aux médicaments, à la résistance aux antimicrobiens, à l’aide au développement, à la désinformation en matière de santé, aux systèmes de santé, à la santé des mères, aux pandémies, aux innovations technologiques et au tabagisme. Il est cochercheur principal – en collaboration avec John-Arne Røttingen de l’Institut norvégien de santé publique – pour un important consortium de recherche (4,6 millions de dollars canadiens) sur le renforcement de la coopération internationale afin de capitaliser sur des produits rentables et d’importance vitale. M. Hoffman est correspondant pour la revue Vox, où il rédige la chronique « Burden of Proof » avec la journaliste Julia Belluz.

Récemment, M. Hoffman a été consultant auprès de l’Organisation mondiale de la Santé pour la mise au point d’une stratégie mondiale de recherche sur les systèmes de santé. À ce titre, il a dirigé le document de référence qui a fourni les principes conceptuels de la stratégie. Pendant trois ans, il a dirigé un comité consultatif scientifique, qui présentait des rapports de recherche dans la seule revue hebdomadaire canadienne d’actualité nationale.

Imprimer la biographie
Mark D. Jarvis

Chef de bureau, Government Transformation, Centre Mowat, École de politiques publiques et de gouvernance, Université de Toronto

Mark D. Jarvis est coauteur de Democratizing the Constitution: Reforming Responsible Government, gagnant du prix Donner 2011 pour le meilleur ouvrage sur les politiques publiques rédigé par un auteur canadien et gagnant du prix Donald-Smiley 2012 pour le meilleur livre traitant d’études politiques ou gouvernementales au Canada.

En novembre 2014, M. Jarvis s’est joint au Centre Mowat de l’École de politiques publiques et de gouvernance (Université de Toronto) pour y diriger la recherche sur la réforme de la fonction publique. Auparavant, il a travaillé pendant plus de dix ans à la fonction publique fédérale, notamment comme analyste principal des politiques et de l’évaluation à Santé Canada. Il a aussi occupé des postes liés à la recherche et aux politiques à l’École de la fonction publique du Canada et à l’ancien ministère du Développement des ressources humaines du Canada.

Parallèlement à son cheminement professionnel, M. Jarvis poursuit des études doctorales en administration publique à l’Université de Victoria. Sa thèse porte sur les méthodes de reddition de comptes propres aux fonctionnaires dans le cadre de leur travail quotidien au sein des bureaucraties. Il s’agit d’une étude comparée entre le Canada, les Pays-Bas et l’Australie. Cette recherche s’appuie sur le travail de M. Jarvis mené en collaboration avec Peter Aucoin pour la rédaction du livre Modernizing Government Accountability: A Framework for Reform (2005). M. Jarvis a rédigé plusieurs articles pour la presse ou des revues scientifiques portant sur la réforme démocratique, la gouvernance et la reddition de comptes. Sa publication la plus récente, « Hierarchy », a paru en 2014 dans l’Oxford Handbook of Public Accountability.

Imprimer la biographie
Indy Johar

Associé principal pour l’innovation, Fondation Young, Royaume-Uni

 

Il est cofondateur de Dark Matter Laboratories, un organisme dont l’objectif est d’appliquer des systèmes scientifiques complexes à la gestion et à l’analyse des chaînes de valeur pour transformer ce qui est généralement perçu comme une menace – effets d’entraînement au-delà des frontières, limites ou cloisonnements – en une ressource offrant des solutions aux principaux défis sociétaux du XXIe siècle. Dark Matter Laboratories applique à ses activités d’innovation sociétale les méthodes expérimentales caractéristiques des laboratoires de terrain. On y mène, en effet, des recherches et on y propose un ensemble d’idées et de pratiques pour vérifier la validité des initiatives ainsi que leur application sur le terrain. Le laboratoire favorise la source libre (open sourcing) dans toutes ses activités de recherche ainsi que pour tous ses outils ou techniques, et ce, afin d’en maximiser l’impact.

En tant que membre du groupe Architecture 00, M. Johar est cofondateur de plusieurs initiatives sociales, notamment Impact Hub Westminster, Impact Hub Birmingham et HubLaunchpad.net - Open Venture Accelerator. De plus, il a codirigé des projets de recherche, tels que The Compendium for the Civic Economy, tout en appuyant les recherches expérimentales du groupe Architecture 00, notamment wikihouse.cc et opendesk.cc. M. Johar est conseiller auprès de Earth Security Initiative et siège aux conseils d’administration de WikiHouse Foundation et de Civic Systems Laboratory.

Imprimer la biographie
Leah Levac

Boursière Trudeau 2007 et professeure adjointe, Département de science politique, Université Guelph

Leah Levac a obtenu son doctorat à l’Université du Nouveau-Brunswick (2011), avec le soutien de la bourse Trudeau (2007-2011) et de la bourse des IRSC (2007-2010). Dans le cadre de ses études doctorales, elle a fait appel à la recherche participative pour aider de jeunes mères à participer au développement des politiques sociales. Elle a aussi travaillé avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick à la mise en œuvre d’une initiative bipartite de participation publique, laquelle avait comme objectif l’élaboration d’une stratégie provinciale pour la réduction de la pauvreté. En qualité de chercheuse axée sur les milieux communautaires, Mme Levac a souvent travaillé à l’établissement de partenariats et de projets de recherche visant la participation de groupes marginalisés au développement des politiques publiques et à la prise de décisions, et ce, auprès des gouvernements municipal et provincial, auprès d’organismes communautaires ou du secteur privé de même que dans des écoles. Ses intérêts de recherche portent notamment sur la participation des femmes au développement des politiques ainsi que sur les stratégies ou structures de gouvernance qui facilitent l’accès au leadership et la participation des (jeunes) femmes.

Mme Levac a siégé au conseil municipal de Fredericton en 2012 et 2013. Elle est chercheuse associée à l’Institut canadien de recherches sur les femmes (ICREF) et à l’Université du Nouveau-Brunswick.

Imprimer la biographie
Tiina Likki

Consultante, Behavioural Insights Team

Tiina Likki est consultante chez Behavioural Insights Team (BIT), une compagnie à caractère social établie à Londres, Royaume-Uni, qui applique les concepts de la science du comportement aux politiques publiques. Mme Likki milite en faveur des politiques fondées sur les données probantes et s’intéresse particulièrement aux secteurs de l’emploi et de la santé. Chez BIT, elle étudie les moyens d’aider les gens à atteindre leurs objectifs pour améliorer leur bien-être. Mme Likki possède un doctorat en psychologie sociale de l’Université de Lausanne, où elle a enseigné les méthodes de recherche sur l’opinion publique et la psychologie de la justice sociale, en français. Elle possède aussi une maîtrise et un baccalauréat en sciences sociales de l’Université d’Helsinki. Avant de travailler chez BIT, elle menait des recherches sur les attitudes face à l’État social, en Europe. Elle a aussi étudié les mouvements de protestation ainsi que l’intégration des populations immigrantes. Mme Likki a participé à la mise en place, en Finlande, d’un groupe de réflexion qui a permis l’intégration des concepts de l’économie comportementale aux politiques publiques finlandaises. Ses recherches ont été publiées dans les revues International Journal of Public Opinion Research, Political Psychology, Journal of Community and Applied Social Psychology et Contemporary Social Science.

Imprimer la biographie
Kit Lykketoft

Directrice adjointe, MindLab, Danemark

Mme Lykketoft fait partie de MindLab, un laboratoire danois d’innovation intergouvernementale, depuis huit ans. Auparavant, elle a travaillé auprès du ministère danois de l’Emploi, où elle a débuté sa carrière. MindLab est le plus ancien laboratoire d’innovation du secteur public. On y conçoit des projets pour mettre au point des politiques et des services plus efficaces pour les gens et la société. Grâce à l’ethnographie et aux méthodes de conception, comme la mise au point de prototypes et de contrôles rapides, MindLab met à contribution les citoyens pour trouver de nouvelles solutions dans le secteur public et propose aux organisations une démarche « extérieur-intérieur » (outside-in). MindLab applique aussi ces méthodes à des processus encore plus complexes, tels que la conception et la mise en œuvre des réformes.

Mme Lykketoft a été conseillère en renforcement des capacités d’innovation, formatrice, animatrice et présentatrice auprès de nombreuses organisations et institutions au Danemark et ailleurs dans le monde; autant de postes où elle a mis à profit son expérience en gestion du changement de même que ses vastes connaissances de l’élaboration de politiques, de la conception de services et du développement organisationnel. Elle a participé à la mise en place de laboratoires pour le secteur public dans plusieurs pays et a travaillé auprès de grandes institutions internationales.

Mme Lykketoft détient un diplôme de maîtrise de l’Université Oxford et de HEC Paris (2014) ainsi qu’un diplôme de maîtrise de l’Université de Copenhague (1999). Elle vit et travaille à Copenhague, mais de juillet 2015 à juillet 2016 elle est établie à New York à titre de chercheuse invitée par l’École de design Parsons.

Imprimer la biographie
Peter MacLeod

Directeur, MASS LBP

Peter MacLeod est un des principaux spécialistes canadiens des questions liées à la participation citoyenne et à la démocratie délibérative.

Il est cofondateur de MASS LBP, une société torontoise qui collabore avec les gouvernements et les sociétés d’avant-garde pour approfondir et améliorer la consultation publique et la participation citoyenne. Depuis 2007, MASS dirige certaines des initiatives les plus originales et ambitieuses au Canada en vue de mobiliser les citoyens pour aborder des aspects politiques épineux de façon novatrice, par exemple au moyen de « loteries citoyennes » ou de « groupes publics de référence », et ce, pour le compte d’un large éventail de clients. 

Au cours des dix dernières années, M. MacLeod a travaillé auprès d’organismes d’avant-garde en Amérique du Nord et en Europe, notamment le magazine Fast Company, le Centre Wosk pour le dialogue (Vancouver), le groupe de réflexion Demos (Grande-Bretagne) et l’école Kaospilots de design commercial et d’innovation sociale (Danemark). Diplômé de l’Université Queen’s et de l’Université de Toronto, il s’exprime régulièrement sur l’expérience du citoyen à l’égard de l’État, sur l’importance de l’imagination publique et sur l’avenir du gouvernement responsable. Il est fellow d’Action Canada (2003) et récipiendaire du prix des leaders émergents (2008) remis par le Forum des politiques publiques. M. MacLeod siège aux conseils d’administration de l’Institut Wellesley de santé urbaine (Toronto), de Tides Canada et de GenSqueeze. En 2013, il a fondé Wagemark dont le but est de créer la première norme salariale internationale afin de réduire les inégalités salariales tout en favorisant la compétitivité des entreprises.

Imprimer la biographie
Gina Metallic

Coordonnatrice, Cercle de soins, Centre de santé autochtone Wabano

 

Il s’agit d’un programme de règlement extrajudiciaire des différends pour aider les familles autochtones qui bénéficient des services de l’aide sociale à l’enfance. 

Gina Metallic, M. Serv. Soc., est une Mi’gmaq originaire de Listuguj, au Québec. Elle habite maintenant à Ottawa. Elle possède une maîtrise en travail social de l’Université McGill. Dans le cadre de ses études à McGill, elle s’est intéressée à la question du développement communautaire dans les domaines du bien-être des enfants autochtones et des enjeux liés à la bispiritualité.   

Imprimer la biographie
Aaron Mills

Boursier Trudeau 2014 et candidat au doctorat en droit et société, Université de Victoria

Aaron Mills (Waabishki Ma’iingan, Baatwetang) est un Anishinaabe du clan de l’ours de la Première Nation Couchiching, qui se trouve dans le territoire visé par le Traité no 3, et de North Bay, en Ontario, dans le territoire visé par le Traité Robinson-Huron. Ancien titulaire d’une bourse d’études Fulbright, il détient une maîtrise en droit de la faculté de droit de l’Université Yale et un doctorat en jurisprudence de l’Université de Toronto, où il a occupé le poste d’éditeur en chef du Indigenous Law Journal. Aaron est actuellement candidat au doctorat à la faculté de droit de l’Université Victoria. Il est titulaire d’une bourse d’études Canada Vanier et est boursier Trudeau 2014. Ses recherches doctorales portent sur le constitutionnalisme Anishinaabe et il est convaincu que la revitalisation des ordres juridiques autochtones profitera à tous les Canadiens. 

Imprimer la biographie
Michael Pal

Boursier Trudeau 2012 et professeur adjoint, Faculté de droit, Université d'Ottawa

Il se spécialise dans le droit de la démocratie, le droit électoral, le droit constitutionnel et le droit administratif. Il a récemment été invité à comparaître comme témoin expert devant les comités de la Chambre des communes et du Sénat qui examinaient la Loi sur la représentation équitable dont l'objectif était l'ajout de sièges à la Chambre des communes. Il a travaillé pour Élections Canada, notamment avec la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales de 2012 dont la responsabilité était de dresser la nouvelle carte des frontières électorales.

M. Pal a, entre autres, publié dans la Revue de droit de McGill, le cahier de recherche Choix de l'IRPP et la University of Toronto Faculty of Law Review. Il a également publié, en collaboration, un rapport de recherche pour le Mowat Centre Employment Insurance Task Force.

M. Pal détient des diplômes en droit de l'Université de Toronto (J.D.) et de l'Université de New York (LL.M-théorie du droit). Il est membre du Barreau de l'Ontario et membre du Mowat Centre for Public Policy, École de politiques publiques et de gouvernance, Université de Toronto.

Imprimer la biographie
Sara Pavan

Boursière Trudeau 2013 et doctorante en études politiques, Université Queen’s

Sara Pavan est candidate au doctorat au Département d’études politiques de l’Université Queen's ainsi que chercheuse-étudiante invitée au sein du Programme d’études canadiennes de l'Université de Californie, Berkeley. Elle est aussi une boursière Trudeau 2013 et récipiendaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Vanier.

Sa recherche est axée sur la politique démocratique en Amérique du Nord, soit au Canada et aux États-Unis. L'immigration a transformé et enrichi ces deux pays, en plus de diversifier la population sur le plan culturel, linguistique et ethnique. Toutefois, les sphères politiques canadiennes et américaines n'ont pas évolué en conséquence. Dans le cadre de sa recherche, Sara vise à comprendre les conditions dans lesquelles les minorités immigrantes peuvent être correctement représentées au sein du régime politique de leur pays d'adoption. 

Née en Europe du Sud, les aspirations cosmopolites de Sara la poussent à s'intéresser aux études en immigration dans le cadre de ses études de maîtrise en science politique à l'Université d'Amsterdam, aux Pays-Bas. En 2013, elle a reçu le Prix d'excellence Mandelbaum en sciences sociales par l'Union des associations des professeurs des universités de l'Ontario. Avant d'entamer ses études de doctorat, Sara a acquis une expérience professionnelle en droits de la personne et en développement international. Sara est passionnée de la communication interculturelle et possède une formation dans ce domaine.

Imprimer la biographie
Ann M. Ravel

Présidente, Commission des élections fédérales américaines pour 2015

 

Elle a été nommée à la Commission, en octobre 2013, par le président Barak Obama avec l’appui unanime du Sénat. Elle a été vice-présidente de la Commission en 2014.

De mars 2011 à octobre 2013, Mme Ravel a été présidente de la Commission californienne pour des pratiques politiques justes (FPPC), où elle supervisait la réglementation pour les campagnes de financement, l’éthique et les conflits d’intérêts. Au cours de son mandat à la FPPC, Mme Ravel a joué un rôle de premier plan dans la création du Réseau des États unifiés (SUN), un centre en ligne pour le partage de l’information sur les campagnes de financement.

Mme Ravel a été sous-procureure générale adjointe au département américain de la Justice, de 2009 à 2011, et procureure du comté de Santa Barbara, de 1998 à 2009.

Mme Ravel détient un baccalauréat de l’Université de la Californie à Berkeley et un doctorat en jurisprudence de l’École de droit Hasting (Université de la Californie).

Imprimer la biographie
Melissa Scavuzzo

Conférencière vedette, campagne « Humans for Humans », Chez Toit

  

Melissa Scavuzzo a survécu à des mauvais traitements durant son enfance. Elle a été placée dans une famille d’accueil, dans un foyer de groupe puis a vécu dix ans d’itinérance avant de donner naissance à son fils, il y a deux ans et demi. Elle étudie présentement au collège George Brown et travaille pour une compagnie de décoration intérieure. Elle est également mentor dans un groupe communautaire de jeunes. Elle et son fils représentent la campagne « Humans for Humans » de l’organisme Chez Toit.

Imprimer la biographie
Zoe Todd

Boursière Trudeau 2011 et candidate au doctorat en anthropologie sociale, Université d'Aberdeen

Zoe Todd (Métis) est d’Amiskwaciwâskahikan (Edmonton), dans la partie de l’Alberta visée par le Traité no 6. Elle est boursière Trudeau 2011 et candidate au doctorat en anthropologie sociale à l’Université d’Aberdeen. Sa recherche porte sur la relation entre les gens et l’environnement dans le nord du Canada et se concentre notamment sur le discours et les pratiques entourant la pêche du passé et du présent dans l’Arctique de l’Ouest canadien. Zoe s’intéresse également à l’articulation de l’histoire et des droits des peuples autochtones touchant le développement municipal au Canada – plus particulièrement la manière dont l’indigénéité s’exprime à travers l’architecture, l’aménagement urbain et les récits. Au cours des dix dernières années, elle a été impliquée au sein de différents projets communautaires, de défense des droits, universitaires et artistiques, y compris dans la politique de développement des ressources, des ateliers d’action et des programmes de mentorat pour les jeunes partout au Canada.

Imprimer la biographie
Caitlin Tolley

Algonquine Anishinabe, candidate au doctorat en jurisprudence, faculté de droit, Université d’Ottawa

Caitlin Tolley est une leader algonquine et membre de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg du Québec. Caitlin détient un baccalauréat en sciences sociales et est actuellement candidate au doctorat en jurisprudence au sein du programme des droits des Autochtones et des traditions juridiques autochtones à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa. En tant que porte‑parole du Réseau jeunesse des Premières Nations, elle a siégé au sein du Conseil national des jeunes de l’Assemblée des Premières Nations. En 2012, elle est devenue la plus jeune membre de sa communauté à avoir été élue chef et membre du conseil.

Imprimer la biographie
Philippe Tousignant

Directeur, Educonnexion, Connexion justice sociale

En tant que directeur d’Éduconnexion, la division éducative de Connexion justice sociale, Philippe Tousignant encadre près de 100 bénévoles œuvrant dans des projets de responsabilité sociale des entreprises, de mentorat auprès de jeunes, d'activités pédagogiques, d’éducation aux droits de la personne, de recherche sur des questions qui touchent le développement international, la participation citoyenne, ainsi qu'aux droits de la personne. Chaque année, il présente 40 à 80 ateliers, conférences et séances de formation en milieu scolaire (universitaire, collégial, secondaire) et auprès de 25 organismes de solidarité internationale. Ces formations portent sur le droit et les droits de l’homme, la souveraineté alimentaire, les stratégies de plaidoyer citoyen et de changement social, le développement de programmes, la gestion de bénévoles, le commerce international et la responsabilité citoyenne globale.

M. Tousignant est titulaire d’un baccalauréat en relations internationales et droit international et d’une maîtrise en droit international (spécialisation en droit chinois). Il est rédacteur en chef adjoint de la Revue québécoise de droit international, a co-dirigé la première édition française du Code de droit des organisations internationales et co-préside l’équipe Jeunesse du Comité de la société civile pour la Journée internationale de la paix des Nations Unies.

Imprimer la biographie
Luc Turgeon

Professeur agrégé, École d’études politiques, Université d’Ottawa

Il possède un doctorat de l’Université de Toronto et une maîtrise de l’Université McGill. Ses travaux récents portent principalement sur l’opinion publique face à l’immigration et à la diversité ethnoculturelle, sur la représentation bureaucratique des minorités linguistiques et ethniques ainsi que sur le fédéralisme et le nationalisme. Ses travaux ont été publiés dans la Revue canadienne de science politique, Administration publique du Canada, Regional and Federal Studies, la Revue d’études canadiennes et Nations and Nationalism. Il a publié deux livres en 2014 : Segmented Cities: How Urban Contexts Shape Ethnic and Nationalist Politics (UBC Press, en collaboration avec Kristin Good et Phil Triadafilopoulos) et Comparing Canada: Methods and Perspectives on Canadian Politics (UBC Press, en collaboration avec Martin Papillon, Jennifer Wallner et Stephen White). 

Imprimer la biographie
Lilia Yumagulova

Boursière Trudeau 2008 et codirectrice, partenariats et recherche, Crisis Resilience Alliance, Université de la Colombie-Britannique

Son travail porte sur la communication et la gestion du risque comme moyens d’améliorer la planification de la résilience dans les villes et les régions. Mme Yumagulova a travaillé auprès des médias, d’organismes gouvernementaux et d’ONG en Europe et en Amérique du Nord, et ce, dans les domaines de la réduction des risques de catastrophe, de la résilience des communautés et de l’adaptation aux changements climatiques. Elle est directrice du Réseau canadien d’étude des risques et dangers ainsi que rédactrice en chef de HazNet, une revue qui rassemble les dernières recherches et les meilleures pratiques en matière de résilience au Canada. Elle est actuellement chercheuse à la Fondation Bullitt de l’École de planification communautaire et régionale (Université de la Colombie-Britannique).  

Imprimer la biographie

Programme

Jeudi 12 Novembre 2015

16 h 30 – 17 h 30

Inscription

French Corridor, rez-de-chaussée

17 h 30 – 18 h 15

Réception d'ouverture

Exposition photo des membres de la communauté de la Fondation

French Corridor, rez-de-chaussée

18 h 15 – 18 h 30

Allocution d'ouverture

Morris Rosenberg, président et chef de la direction, La Fondation Pierre Elliott Trudeau

Salle de bal, rez-de-chaussée

18 h 50 – 19 h 20

Les défis d’un changement radical : passer du cloisonnement à l'interdépendance (Conférence d'ouverture)

Une des grandes contributions du siècle des Lumières est le concept dit « in vitro », soit la capacité d’isoler un milieu indéfini afin de l’étudier. Aujourd’hui, toutefois, les changements climatiques, le pic pétrolier ou les inégalités structurelles font partie des milliers de phénomènes qui nous forcent à reconnaître l’interdépendance des éléments du monde qui nous entoure. Les principes d’objectivité et d’isolement sont illusoires : pour entrevoir un avenir durable, nous devons nous doter de lentilles plus efficaces.

Dans ce discours d’ouverture du Colloque annuel de la Fondation Trudeau, Indy Johar explique qu’en raison des limites actuelles, il est clair que la durabilité ne sera assurée que si on repense l’avenir des institutions. Depuis le XVe jusqu’au XIXe siècle, l’Occident s’est graduellement doté d’infrastructures institutionnelles, allant de la propriété intellectuelle aux sociétés à responsabilité limitée, en passant par les normes comptables et une panoplie d’autres réglementations. Nos systèmes et la prospérité de notre avenir demandent maintenant que nous repensions les « trous noirs » des sociétés; non pas en créant de nouveaux produits, plateformes, services ou objets clinquants, ni en redéfinissant ou en réduisant le fardeau bureaucratique. Il faut plutôt repenser complètement le rôle de l’État-nation et transformer de fond en comble l’architecture des changements institutionnels.

Présentateur de la séance d'ouverture:

 

  • Indy Johar, Associé principal pour l’innovation, Fondation Young, Royaume-Uni
Salle de bal, rez-de-chaussée

19 h 50 – 20 h 05

Rapporteur autochtone

  • Caitlin Tolley, Algonquine Anishinabe, candidate au doctorat en jurisprudence, faculté de droit, Université d’Ottawa
Salle de bal, rez-de-chaussée

20 h 05 – 20 h 35

Questions-réponses avec Indy Johar

Modérateur:
Lilia Yumagulova , Boursière Trudeau 2008 et codirectrice, partenariats et recherche, Crisis Resilience Alliance, Université de la Colombie-Britannique
  • Indy Johar, Associé principal pour l’innovation, Fondation Young, Royaume-Uni
Salle de bal, rez-de-chaussée
Vendredi 13 Novembre 2015

7 h 30 – 8 h 30

Petit-déjeuner

Drawing Room, rez-de-chaussée

9 h 00 – 10 h 30

Innovation locale, influence mondiale (Séance plénière)

Les innovations à l’échelle locale entraînent une nouvelle vague d’initiatives qui abordent les dimensions culturelles du changement dans le but de favoriser les avantages sociaux. À quel point cette nouvelle approche est-elle communicative? Quel enseignement les organismes locaux peuvent-ils transmettre à de plus grands groupes qui souhaitent s’adapter, innover ou demeurer pertinents en cette période de changements sans précédent? Quels types d’obstacles freinent l’influence portée par les initiatives locales? Cette séance présente les réflexions d’innovateurs issus de trois milieux. Ils expliquent comment leurs programmes peuvent donner lieu à de nouvelles idées ou à de nouveaux outils pour le changement social.

Modérateur:
Al Etmanski, Auteur, entrepreneur social, cofondateur de Planned Lifetime Advocacy Network
  • Caitlin Boros, Gestionnaire de marketing et des communications, Chez Toit
  • Nadia Duguay, Cofondatrice et codirectrice générale, Exeko
  • Gina Metallic, Coordonnatrice, Cercle de soins, Centre de santé autochtone Wabano
  • Melissa Scavuzzo, Conférencière vedette, campagne « Humans for Humans », Chez Toit
  • Philippe Tousignant, Directeur, Educonnexion, Connexion justice sociale
Salle de bal, rez-de-chaussée

10 h 45 – 11 h 45

L'itinérance, l’empathie et les aspects éthiques des campagnes (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • Erin Aylward, Boursière Trudeau 2015 et doctorante en science politique, Université de Toronto
  • Caitlin Boros, Gestionnaire de marketing et des communications, Chez Toit
  • Melissa Scavuzzo, Conférencière vedette, campagne « Humans for Humans », Chez Toit
Salle MacDonald, mezzanine

Le pouvoir de la technologie (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants du colloque sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • Leah Levac, Boursière Trudeau 2007 et professeure adjointe, Département de science politique, Université Guelph
  • Philippe Tousignant, Directeur, Educonnexion, Connexion justice sociale
Salle Renaissance, Mezzanine

Les savoirs inuits et non-inuits: anecdotes de terrain (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • François Bourque, Boursier Trudeau 2010 et doctorant en épidémiologie et psychiatrie sociale, Institut de psychiatrie, King’s College London
  • Nadia Duguay, Cofondatrice et codirectrice générale, Exeko
Salle de bal, rez-de-chaussée

12 h 00 – 13 h 15

Déjeuner

Drawing Room, rez-de-chaussée

13 h 30 – 13 h 40

Rapporteur autochtone

Salle de bal, rez-de-chaussée

13 h 45 – 15 h 15

Nouveau portrait de la participation démocratique (Séance plénière)

La démocratie est une institution soumise à d’énormes pressions et ce, même dans les démocraties bien établies comme le Canada et les États-Unis. Comment les institutions démocratiques d’aujourd’hui peuvent-elles se montrer à la hauteur des attentes des citoyens? Ce panel se penchera sur l’influence de l’argent dans la politique, sur les nouveaux schémas de participation citoyenne et sur les modèles novateurs pour la participation démocratique.

Modérateur:
Michael Pal, Boursier Trudeau 2012 et professeur adjoint, Faculté de droit, Université d'Ottawa
Salle de bal, rez-de-chaussée

15 h 30 – 16 h 30

Les conventions constitutionnelles face à un Parlement sans majorité (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants du colloque sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • Hon. Michael Chong, M.P., Député à la Chambre des communes, Parti conservateur du Canada
  • John Fraser, Mentor Trudeau 2015 et président et chef de la direction, National Newsmedia Council
Salle Renaissance, Mezzanine

L’argent en politique : perspectives des deux côtés de la frontière (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants du colloque sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • Marie Deschamps, Mentore Trudeau 2015, ancienne juge à la Cour suprême du Canada
  • Ann M. Ravel, Présidente, Commission des élections fédérales américaines 2015
Salle MacDonald, mezzanine

L’inégalité dans la participation : la démocratie et les minorités (Groupe de discussion)

Lors de cette séance, les participants du colloque sont invités à se joindre au conférencier de leur choix et à d'autres experts pour discuter des aspects les plus épineux de la question.

  • Sara Pavan, Boursière Trudeau 2013 et doctorante en études politiques, Université Queen’s
  • Luc Turgeon, Professeur agrégé, École d’études politiques, Université d’Ottawa
Salle de bal, rez-de-chaussée

17 h 00 – 19 h 00

Lancement collectif d'ouvrages de la Société de la Fondation Trudeau

En marge du colloque annuel de la Fondation, ce lancement sera l'occasion de mieux faire connaître les sujets auxquels s'intéressent les auteurs et directeurs d'ouvrages collectifs membres de la communauté de la Fondation. Les auteurs, des boursiers, lauréats et mentors actuels ou anciens, présenteront leurs publications respectives lors d'une causerie avec les mentors Marie-Lucie Morin et John Sims. Les discussions s’articuleront autour de huit thèmes : immigration, santé, ethnicité, mémoire, sécurité, appartenance, sexualité, et environnement. Programme et inscription

 

Université d'Ottawa - Pavillon Desmarais (salle 12102)

19 h 15 – 22 h 00

Dîners thématiques

Joignez-vous à nous! Se tenant dans des salles privées de divers restaurants et institutions, chaque dîner mettra à l’avant-scène un conférencier du colloque ou autre expert sur un thème lié au colloque. Chaque dîner permettra à un groupe de 15 à 20 personnes de poursuivre la discussion sur un thème précis. Étant donné que le nombre de places est limité, la formule « premier inscrit, premier servi » sera privilégiée. Ainsi, vous pouvez choisir parmi les neuf sujets ci-dessous :

1. Explorer le terreau fertile du Canada en matière d’innovation sociale
2. Le mouvement HUB : institutions promotrices d’échanges, d’apprentissages et de collaboration entre secteurs
3. Échouer, s’adapter, innover – améliorer les services correctionnels
4. Bâtir la communauté grâce au leadership créatif
5. Immersion chez Mindlab
6. La démocratie différemment
7. Redessiner l’infrastructure institutionnelle du changement
8. Le futur de la politique canadienne en matière de drogues
9
. Science et éthique en journalisme de la santé

Divers lieux à Ottawa
Samedi 14 Novembre 2015

7 h 30 – 8 h 30

Petit-déjeuner

Drawing Room, rez-de-chaussée

9 h 00 – 9 h 10

Rapporteur autochtone

  • Zoe Todd, Boursière Trudeau 2011 et candidate au doctorat en anthropologie sociale, Université d'Aberdeen
Salle Adam, rez-de-chaussée

9 h 10 – 10 h 40

Le défi de l'innovation dans la fonction publique (Séance plénière)

Les gouvernements s’intéressent de plus en plus aux laboratoires d’innovation, aux stratégies de participation citoyenne et aux partenariats avec le secteur des technologies pour élaborer les politiques ou offrir des services publics de façon flexible, collaborative et ouverte. Mais l’innovation est-elle possible dans une institution hiérarchisée, où les échecs sont d’ordre public et où le programme est orienté par des activités partisanes? Comment les valeurs traditionnelles de la fonction publique sont-elles affectées par l'emgouement croissant pour les innovations dans le secteur public? Ce panel abordera les caractéristiques propres au « défi de l’innovation » dans la fonction publique, une institution ancrée dans une culture très souvent – et parfois avec raison – résistante au changement.  

Modérateur:
Amanda Clarke, Boursière Trudeau 2010 et professeure adjointe, École de politiques et d’administration publiques, Université Carleton
  • Mark D. Jarvis , Chef de bureau, Government Transformation, Centre Mowat, École de politiques publiques et de gouvernance, Université de Toronto
  • Tiina Likki, Consultante, Behavioural Insights Team
  • Kit Lykketoft , Directrice adjointe, MindLab, Danemark
Salle Adam, rez-de-chaussée

10 h 40 – 11 h 00

Café et grignotines

Foyer de la salle Adam, rez-de-chaussée

11 h 00 – 11 h 10

Présentation

John McCall MacBain, président du conseil d'administration, La Fondation Pierre Elliott Trudeau

Adam Room, Ground Floor

11 h 10 – 12 h 20

Échec et innovation dans les institutions mondiales (Étude de cas)

Des milliers d’Africains ont succombé à l’épidémie d’Ébola en 2014 et 2015, alors que les institutions tentaient de trouver des solutions. La crise semble maintenant sous contrôle, mais les experts s’entendent pour dire que l’urbanisation, la mobilité croissante et les inégalités dans les dépenses en santé créent les conditions parfaites pour l’éclosion d’épidémies à grande échelle. Comment peut-on mettre en place un système mondial capable de faire face rapidement aux grandes menaces pour la santé au XXIe siècle?

Modérateur:
Steven J. Hoffman, Boursier Trudeau 2012 ; Professeur agrégé de droit et directeur du Labo de stratégie mondiale, Université d’Ottawa
  • Hossam Elsharkawi, Directeur des Urgences et du rétablissement, Croix-Rouge canadienne
  • Tim Evans, Directeur, Santé, nutrition et population, Groupe de la Banque mondiale
  • Laurie Garrett, Spécialiste des questions de santé mondiale, Conseil des relations étrangères
Salle Adam, rez-de-chaussée

12 h 20 – 12 h 30

Rapporteur autochtone

  • Aaron Mills, Boursier Trudeau 2014 et candidat au doctorat en droit et société, Université de Victoria
Salle Adam, rez-de-chaussée

12 h 30 – 12 h 45

Mot de clôture

Morris Rosenberg, président et chef de la direction, La Fondation Pierre Elliott Trudeau

Salle Adam, rez-de-chaussée

Partenaires

 

Hébergement et transport

Hébergement

Fairmont Château Laurier
1, rue Rideau 
Ottawa (Ontario) Canada K1N 8S7
T. + 1 613 241-1414
chateaulaurier@fairmont.com

Code de réservation

Transport

Air Canada (code transmis à l'inscription)
Via Rail (code de voyage)

Inscription

Inscription

(Inscription terminée)

Coordonnées

La Fondation Pierre Elliott Trudeau

600 – 1980, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H3H 1E8

T. 514 938-0001 | F. 514 938-0046
colloque@fondationtrudeau.ca
www.fondationtrudeau.ca

Relations de presse

Gwenola Appéré
514 938-0001 poste 229
gappere@fondationtrudeau.ca