Danielle Peers

Boursiers
2011
Affiliation actuelle:
Université Concordia
Région:

Danielle veut comprendre comment les perceptions des Canadiens influent sur les droits et la réalité des personnes handicapées

Danielle Peers, boursière Trudeau 2011, est une ancienne athlète paralympique dont les travaux de doctorat à l’Université d’Alberta portaient sur le rôle de l’activité physique et du sport dans l’histoire canadienne de l’eugénique, des droits des personnes handicapées et des politiques en matière d’invalidité en général. Ses publications portent sur de nombreux autres thèmes sensibles propres aux études sur la condition des personnes handicapées, incluant les barrières à l’inclusion sociale complète et les expériences de cognition incarnée. Danielle a réalisé sept films et utilise les méthodes de la recherche-création afin de produire des connaissances largement accessibles. Mme Peers est titulaire d’une bourse postdoctorale Banting 2015-2016 et enseigne au Département de communication de l’Université Concordia.

Projet de recherche

De l'eugénisque aux paralympiques : l'incapacité dans le sport, les droits de la personne et la perception de l'incapacité au Canada 

Mme Peers examine les liens complexes et changeants entre l'incapacité, le sport et les droits de la personne au Canada depuis quatre décennies. Elle fait appel aux méthodes généalogiques de Michel Foucault pour démontrer comment le sens « d'incapacité » et des « solutions » socialement acceptables ont changé depuis 40 ans, allant de l'eugénisme réglé par la stérilisation, au biomédical réglé par la réadaptation, vers un problème politique réglé par les droits de la personne. De plus, par l'analyse d'événements, dont les Jeux Olympiques de Vancouver 2010 et les Jeux Paralympiques, et certains héros sportifs, dont Terry Fox et Rick Hansen, Mme Peers démontre comment le sport a été et constitue toujours un différend par rapport au sens du terme « incapacité » et un terrain où les résultats des luttes correspondantes se manifestent dans les corps, les droits et les vies de ceux et celles qui vivent avec une incapacité.

En 1999, Danielle Peers laisse derrière elle un monde sportif qu'elle a toujours connu et commence à faire de la compétition en fauteuil roulant en tant qu'athlète non handicapée. Trois ans plus tard, une visite chez le médecin confirme qu'elle souffre d'incapacité physique. Suivront des années jalonnées par des médailles paralympiques, l'usage du fauteuil roulant, des récompenses sportives, de la chirurgie cardiaque, des rencontres avec les médias et un engagement avec le monde universitaire, qui stimulent son intérêt pour les sports et les handicaps et l'incitent à s'intéresser davantage aux façons dont le sport adapté influence les droits et vies des Canadiens et Canadiennes ayant des handicaps divers.

Mme Peers s'intéresse aux liens entre les incapacités, le sport et la justice sociale à de nombreux points de vue. Sa thèse de maîtrise à l'Université de l'Alberta, « Governing Bodies: A Foucaultian Critique of Paralympic Power Relations », était un examen critique du mouvement paralympique. Elle a également participé à de nombreux projets de recherche, dont une étude sur les approches éthiques à l'activité physique adaptée et une étude portant sur les expériences de femmes qui jouent au basket-ball intégré en fauteuil roulant. Mme Peers a abordé des thèmes semblables en tant que vidéo-artiste, notamment dans la vidéo G.I.M.P. Boot Camp, une courte satire qui illustre la construction sociale des incapacités et la problématique des discours sur les tragédies et l'inspiration. En tant qu'ambassadrice nationale de Dystrophie Musculaire Canada, porte-parole des Jeux de la francophonie canadienne et commissaire féminine de l'organisme Basketball en fauteuil roulant Canada, Mme Peers est au centre des discussions sur les incapacités et le sport. Elle est également impliquée dans l'établissement de collectivités d'engagement social en collaboration. Elle est cofondatrice de KingCrip Productions, un collectif-vidéo activiste et cofondatrice de l'organisme Sustainable, Political, Accessible Communities d'Edmonton.

Tous les thèmes abordés par Mme Peers, soit l'engagement social, l'analyse universitaire, le leadership sportif et ses intérêts créatifs, se rejoignent. Les défis, succès et leçons apprises dans chacun de ces milieux constituent une partie intégrale de sa recherche. C'est la raison pour laquelle elle souhaite grouper ces aspects de sa vie actuelle dans son projet de recherche doctorale « De l'eugénique aux paralympiques: l'incapacité dans le sport, les droits de la personne et la perception de l'incapacité au Canada ».