Erin Aylward

Boursiers
2015
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Science poilitique
Affiliation actuelle:
Université de Toronto
Région:

Erin Aylward (science politique, Université de Toronto) analyse l’influence du militantisme et de la diplomatie internationale sur l’opinion publique et l’action politique en Afrique sub-saharienne.

Projet de recherche

Mouvements des marginalisés : examen des répercussions de la défense transnationale des LGBTQ en Afrique subsaharienne 

Au cours des vingt dernières années, l'organisation transnationale pour faire avancer les droits des personnes LGBTQ s'est fortement accrue en matière de visibilité, de financement et de portée. Toutefois, peu de recherches ont été effectuées pour examiner l'étendue à laquelle la diplomatie et la défense des droits des personnes LGBTQ ont été efficaces dans différents contextes.

Le projet de recherche de Mme Aylward contribue à réduire cet écart en examinant l'influence et les répercussions de l'activisme et de la diplomatie des LGBTQ dans l'Afrique subsaharienne. Sa recherche permettra de suivre le développement de mouvements de défense des LGBTQ locaux et mondiaux dans plusieurs pays de l'Afrique subsaharienne au cours des 20 dernières années, en plus d'examiner l'étendue à laquelle la défense des LGBTQ a influencé ou pas l'opinion publique et les actions politiques liées aux droits des personnes LGBTQ dans différents contextes nationaux.

Erin Aylward est intervenante et chercheuse en défense transnationale, en égalité des sexes et en droits des personnes LGBTQ.

Au cours de ses études de baccalauréat en science politique et en espagnol à l'Université Memorial, elle a travaillé comme bénévole au Fonds des Nations Unies pour la population, à Oxfam Canada ainsi qu'au sein de plusieurs organisations des droits des femmes en Amérique latine. Durant cette période, Mme Aylward a également fondé une ONG (l'initiative de citoyenneté mondiale) dans sa province d'origine, Terre-Neuve-et-Labrador. Cette ONG promeut la participation active des citoyens et la sensibilisation mondiale en collaboration avec le ministère de l'Éducation de la province.

Lors de ses études de maîtrise à l'Université d'Ottawa, Mme Aylward a analysé les expériences des jeunes et des femmes autochtones à devenir des meneurs et des citoyens actifs. Sa thèse portait sur « Northern Youth Abroad », un programme de leadership par l'expérience. Celle-ci a depuis été convertie en quelques-unes des rares publications au monde avec un comité de lecture portant sur le leadership, la citoyenneté et les jeunes inuits (bien que des programmes tels que « Northern Youth Abroad » et plusieurs Inuits ont manifestement développé des connaissances approfondies dans ce domaine en dehors du milieu universitaire!). Lors de sa maîtrise, Mme Aylward a également travaillé avec l'Institut canadien de recherches sur les femmes dans le cadre d'un projet financé par le CRSH, soit FemNorthNet. Ce dernier a permis d'enquêter sur les conséquences sexospécifiques du développement des ressources au nord du Canada.

En 2012, Mme Aylward a créé, financé et occupé le poste de conseillère en matière d'égalité entre les sexes à Ingénieurs sans frontières Canada. Basée au Ghana, elle a appuyé l'organisation en élaborant des politiques ainsi que des programmes qui tiennent compte de la spécificité des sexes au sein de quatre programmes différents. À son retour au Canada, elle a collaboré avec un réseau transnational de spécialistes en matière d'égalité des sexes en Inde, soit Gender at Work, en coordonnant une consultation mondiale avec de jeunes dirigeantes féministes.

En novembre 2013, elle s'est jointe à Oxfam Canada à titre d'agente de liaison des jeunes et du campus. Sous sa direction, Oxfam a par la suite accueilli une délégation mondiale d'activistes LGBTQ provenant de Cuba, du Vietnam, du Pakistan et du Zimbabwe lors de l'événement WorldPride à Toronto.

En plus de ses études actuelles de doctorat en science politique et en études féministes à l'Université de Toronto, Mme Aylward cherche les meilleures pratiques pour faire progresser les droits des personnes LGBTQ à l'échelle internationale en collaboration avec un groupe de travail LGBTQ canadien, soit Initiative pour la dignité. Elle est également membre du Comité des programmes du conseil d'administration pour les droits des personnes de l'ONG Equitas, ainsi que bénévole passionnée et consultante en conception de programmes pour l'entreprise sociale Voto Mobile.

  • 6 Juin 2016
    Les 1er et 2 juin derniers au Centre de recherches pour le développement international à Ottawa, Erin Aylward, boursière Trudeau 2015 et étudiante au doctorat en sciences politiques à l’Université de Toronto a aidé à l'organisation d'un atelier soutenu par la Fondation Pierre Elliott Trudeau sur le rôle du Canada et les droits humains des personnes lesbiennes, gaie
  • 29 Avril 2016
    Trois événements financés par le programme d’interaction publique et ses partenaires auront lieu prochainement. Il s’agit de : > Le rôle du Canada sur les enjeux des personnes LGBTI, avec Erin Aylward, boursière 20151er au 3 juin 2016 | Ottawa (Ontario)
  • 9 Juin 2015
       MONTRÉAL (QUÉBEC) – La Fondation Pierre Elliott Trudeau annonce aujourd’hui les nouveaux récipiendaires des bourses d’études doctorales en sciences humaines et sociales les plus convoitées au Canada.