Jocelyn Downie

Lauréats
2015
Affiliation actuelle:
Professeure aux facultés de droit et de médecine de l’Université Dalhousie

La professeure Downie est experte des politiques et des lois en matière de fin de vie, ainsi que de la protection et de la promotion de la santé des femmes.

Professeure Jocelyn Downie s’intéresse aux questions situées au croisement de la santé, du droit et de l’éthique. Ses travaux portent principalement sur les politiques et les lois en matière de fin de vie, l’euthanasie volontaire, le suicide assisté, la sédation terminale et l’abstention ou l’interruption unilatérale des traitements qui pourraient assurer la survie. Elle a également travaillé de près sur la protection des participants humains à la recherche (plus particulièrement dans le contexte de l’augmentation de la commercialisation des universités et hôpitaux publics) et sur la protection et la promotion de la santé des femmes (surtout dans le contexte de l’avortement et de la reproduction humaine assistée).

Projet de recherche 

Susciter la solidarité en matière du droit, des politiques et des pratiques de fin de vie au Canada 

Dans le cadre de son projet Trudeau, Professeure Downie combine la recherche universitaire, l’esprit communautaire et l’engagement du public dans les domaines des soins palliatifs, des directives préalables, de l’abstention ou de l’interruption unilatérale des traitements qui pourraient assurer la survie, et de l’aide à la mort avec pour but ultime d’encourager et de stimuler les systèmes juridiques et de santé canadiens en vue de fournir de meilleurs soins aux mourants.

Objectifs du projet 

Bâtir des communautés d’experts multidisciplinaires et multisectorielles mobilisées autour de quatre domaines nécessitant une attention urgente :

1. les soins palliatifs (en facilitant une compréhension mutuelle et en faisant progresser le droit et les orientations politiques), 
2. les directives préalables (en améliorant l’éducation), 
3. l’abstention et l’interruption d’un traitement susceptible de maintenir le patient en vie (en faisant progresser le droit et les orientations politiques), 
4. l’euthanasie volontaire et le suicide assisté (par le biais de collecte de données et en facilitant une compréhension mutuelle).

En savoir plus

Jocelyn Downie est professeure aux facultés de droit et de médecine de l’Université Dalhousie. Elle a étudié la philosophie aux universités Queen’s et Cambridge, où elle s’est intéressée aux questions de bioéthique. Elle a ensuite obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Toronto, puis une maîtrise en droit ainsi qu’un doctorat en sciences juridiques de l’Université du Michigan, à Ann Arbor. Professeure Downie a commencé sa carrière en bioéthique à l’Institut Westminster de recherches sur l’éthique et les valeurs humaines, à London, Ontario. Elle a débuté sa carrière en droit comme auxiliaire juridique du juge Lamer à la Cour suprême du Canada. Forte de ces deux domaines, elle a été pendant dix ans directrice de l’Institut de recherches sur le droit de la santé à l’Université Dalhousie. Pour son projet Trudeau, Professeure Downie apporte son expérience comme experte consultante auprès du Comité du sénat sur l’euthanasie et le suicide assisté. Elle a publié Dying Justice: A Case for the Decriminalization of Euthanasia and Assisted Suicide (gagnant de la médaille de bioéthique Abbyann-D.-Lynch de la Société royale du Canada). Professeure Downie a été membre de l’équipe juridique pour le dossier Carter c. Canada ainsi que membre du groupe d’experts de la Société royale du Canada sur la prise de décisions en fin de vie. Elle a l'habitude de débattre sur les questions entourant l’aide à la mort, que ce soit dans des écoles secondaires, lors de réunions de professionnels ou des colloques internationaux, mais aussi dans les médias, notamment les revues scientifiques, les blogs, la radio et la télévision. Son auditoire comprend aussi bien des patients hospitalisés, des prestataires de services de santé, des juristes, des universitaires, des politiciens, des fonctionnaires que le grand public.