Morris Rosenberg

Mentors
2014 à 2018
Boursiers:
Affiliation actuelle:
Fondation Pierre Elliott Trudeau
Région:
Domaine(s):

Mentor 2005, Président et chef de la direction de la Fondation (de 2014 à 2018)

M. Morris Rosenberg a été nommé président et chef de la direction de la Fondation Pierre Elliott Trudeau en avril 2014. Il a été en poste de la fin août 2014 au 9 juillet 2018. Auparavant, il a été mentor de la Fondation en 2005.

M. Rosenberg a été sous-ministre des Affaires étrangères de 2010 à 2013. Avant sa nomination en juin 2010, M. Rosenberg occupait le poste de sous-ministre de la Santé depuis décembre 2004, de même que ceux de sous-ministre de la Justice et sous-procureur général du Canada, de 1998 à 2004.

La carrière de M. Rosenberg au sein de la fonction publique a commencé en 1979 au ministère de la Justice. De 1989 à 1993, il a occupé le poste de sous-ministre adjoint, Corporations et politiques législatives au ministère de la Consommation et des Affaires commerciales. Ensuite, de 1993 à 1996, il est passé au Bureau du Conseil privé, où il était secrétaire adjoint du Cabinet, Politique du développement économique et régional. Peu après, en 1996, il a été nommé sous-secrétaire du Cabinet, Opérations. De 1998 à 2004, il a occupé le poste de sous-ministre de la Justice et sous-procureur général du Canada.

Dans son rôle de sous-ministre de la Justice, il était chargé de l'administration du Ministère, comptant 5 000 employés, qui est responsable de la prestation des services juridiques dans l'ensemble de la fonction publique du Canada et de l'élaboration des politiques dans divers domaines, notamment le droit pénal, le droit international, la lutte contre le terrorisme, la justice applicable aux Autochtones, la sécurité nationale et l'accès à la justice.

M. Rosenberg est titulaire d'un baccalauréat en arts de l’Université McGill, d'une licence en droit de l’Université de Montréal et d'une maîtrise en droit de l’Université Harvard.

Il est Membre de l'Ordre du Canada depuis 2015, « pour son engagement soutenu à l’égard de notre pays et pour son leadership efficace et éthique en tant que haut fonctionnaire.»