Norman Vorano

Lauréats
2017
Programme d'étude:
Histoire de l’art et conservation de l’art, et the Agnes Etherington Art Centre
Affiliation actuelle:
Université Queen’s
Région:

Norman Vorano créera le Réseau de recherche sur le patrimoine culturel arctique, une plateforme unique permettant aux communautés nordiques de partager leurs connaissances culturelles et de renforcer la fierté de leurs communautés en accédant aux collections patrimoniales de l’Arctique disséminées dans les musées à travers le monde.

Projet de la Fondation : Réseau de recherche sur le patrimoine culturel arctique

Objectifs du projet : Ce partenariat avec les Nunavummiuts et les musées vise le développement de technologies numériques afin de partager les ressources patrimoniales de l’Arctique et les connaissances culturelles inuites pour renforcer l’autonomie et la fierté des communautés nordiques. Le projet comprend les éléments suivants :

1. Comité consultatif et réunions au Nunavut pour superviser la mise en place du Réseau de recherche sur le patrimoine culturel arctique (RRPCA) qui met en lien les musées et les centres de patrimoines du Nord.
2. Création d’une infrastructure numérique pour relier les communautés de la région nord de l’île de Baffin avec le Musée canadien de l’histoire, la Fondation Pierre Elliott Trudeau et l’Université Queen’s.
3. Étape 1 du RRPCA : mise en valeur d’une collection de 1 840 dessins Inuits de 1964, documentant la tradition orale et folklorique, les pratiques de chasse et des scènes de la vie quotidienne.
4. Étape 2 du RRPCA : envisager l’intégration d’autres collections arctiques (art, archéologie, anthropologie) conservées dans des musées canadiens et d’ailleurs; ajout d’autres communautés nordiques au réseau.

Lire le projet complet

Norman Vorano est un chercheur et commissaire qui publie abondamment dans le domaine de l’art autochtone historique et contemporain de l’Amérique du Nord. Il est actuellement spécialiste national de l’Université Queen’s en art et culture visuelle autochtones, avec nomination conjointe au Département d’histoire de l’art et de conservation de l’art ainsi qu’au Centre d’art Agnes-Etherington (AEAC) de l’Université Queen’s. De 2005 à 2014, il a été conservateur de l’art inuit contemporain au Musée canadien de l’histoire, à Gatineau. Il détient un doctorat en études culturelles et visuelles de l’Université de Rochester ainsi qu’une maîtrise et un baccalauréat en beaux-arts de l’Université York.

Norman Vorano s’efforce de rendre accessible la recherche sur les musées, l’histoire et la culture au moyen d’expositions et d’initiatives numériques. Il s’intéresse particulièrement aux questions qui touchent aux modernismes autochtones, aux connaissances traditionnelles véhiculées par l’art et la culture matérielle ainsi qu’aux musées comme lieux de contact et d’identité. Il est le commissaire de l’exposition Représentations de la modernité arctique – dessins de la région nord de l’île de Baffin, 1964, inaugurée en 2017 au AEAC. Cette exposition, en tournée au Canada et au Nunavut en 2018 et 2019, rend compte de l’impact de la modernité sur l’Arctique et propose des entrevues en ligne avec des Nunavummiuts pour présenter et interpréter les dessins Inuits historiques de la collection du Musée canadien de l’histoire. Norman Vorano a également conçu l’exposition et le catalogue Estampes inuites, inspiration japonaise : les débuts de la gravure dans l’Arctique canadien (2011), qui retrace les influences internationales dont est porteuse la gravure d’art du milieu du XXe siècle à Cape Dorset, au Nunavut. Depuis 2011, il participe à titre de chercheur au projet Multiple Modernisms : Twentieth-Century Artistic Modernisms in Global Perspective, une étude comparative des modernismes autochtones du monde.