Pascale Fournier

Boursiers
2003
Affiliation actuelle:
Professeure et titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa
Région:

Professeure et titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa

Mes différents séjours à l’étranger en tant que boursière Trudeau m’ont permis de mieux circonscrire mon champ d’expertise et d’identifier la personne que je souhaite représenter dans un milieu académique trop souvent éloigné des réalités locales de pauvreté. C’est grâce à la philosophie sous-jacente de la Fondation que j’ai pu aspirer à rendre le droit plus près des gens, plus humble dans la matérialisation qu’il cherche à instaurer, et ce, autant auprès des communautés locales et des groupes de femmes en Iran qu’à l’endroit de milieux universitaires cherchant à combler une mission de paix au Costa Rica. J’ai aussi assisté à l’émergence et participé à l’essor de la communauté Trudeau depuis ses débuts : tous ces chercheurs animés par la même rigueur, souvent exprimée selon des dialectes propres et d’autant plus originaux, se sont donnés la main pour construire le dialogue de l’excellence et du changement social. Ces liens interdisciplinaires ont non seulement contribué à enrichir mon objet d’analyse dans le cadre de ma thèse de doctorat, mais ils ont aussi concouru à concevoir chez moi une discipline juridique aux facettes multiples, malléables et interdépendantes. À titre de professeure de droit, je tente d’incorporer cette approche unique dans l’enseignement que je propose : le savoir au croisement des champs disciplinaires, d’une part, et l’apprentissage par écoles théoriques diverses, d’autre part. La Fondation Trudeau a grandement marqué ma curiosité intellectuelle, une curiosité que j’espère aujourd’hui au service de la communauté académique et sociale à laquelle j’appartiens.

Biographie

Pascale Fournier est professeure titulaire à la Section de droit civil de l’Université d’Ottawa et Commissaire à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé, Pascale est affiliée à différents centres de recherche : le Centre for the Study of Religion and Politics du St. Mary’s College (University of St. Andrews, Écosse), le “Religion and Diversity Project” de l’Université d’Ottawa, le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur les droits de l’enfant de l’Université d’Ottawa, le Centre de recherche en droit public de l’Université de Montréal et le Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal. Elle enseigne les droits et libertés, le droit comparé de la famille ainsi que l’analyse critique du droit. Elle a également occupé le poste de vice-doyenne à la recherche de 2010 à 2012.

La professeure Fournier détient un baccalauréat en droit de l'Université Laval (LL.B., 1997), une maîtrise en droit de l'Université de Toronto (LL.M., 2000) et un doctorat en droit de l'Université Harvard (S.J.D., 2007). Récipiendaire de nombreux prix et bourses, dont les bourses Trudeau et Fulbright, elle a également été clerc auprès de l'Honorable Claire L'Heureux-Dubé à la Cour suprême du Canada (2000-2001). Pascale a enseigné le droit à l’Université d’État d’Haïti, à l’Université McGill, à l’Université pour la Paix du Costa Rica et à l’Institut de recherche sur le droit des femmes en Iran. En 2008, elle a agi à titre d'experte consultante auprès du Programme des Nations Unies pour le développement sur la question du droit à l'égalité des femmes musulmanes en Tunisie, en Égypte, en Malaisie et au Nigéria.
Les recherches et l’enseignement de la professeure Fournier portent sur les droits de la personne, l'Islam et le Judaïsme en Europe et en Amérique du Nord, le droit des enfants, le droit criminel et la diversité culturelle et le droit comparé de la famille. La professeure Fournier est appelée à donner des formations dans ces domaines auprès de la magistrature, aux juristes du secteur public et privé, aux organismes non gouvernementaux et au grand public. Depuis 2011, elle est intervenue comme témoin-experte dans plusieurs procès devant la Cour supérieure du Québec (Chambre de la famille), districts de Montréal, Hull et Québec, ainsi que devant le 18th Judicial District Court (Sedgwick County, Wichita, Kansas, USA), dans les domaines du droit de la famille, du droit international privé, du droit constitutionnel et en matière de droit religieux.

Auteure de plus de 40 publications académiques, la professeure Fournier analyse dans ses écrits les fascinantes intersections entre les règles de droit positif d'un régime étatique donné et les normes sociales ou religieuses auxquelles obéissent ses justiciables. Pascale Fournier privilégie une approche ethnographique unique afin de révéler les procédés de négociations entre le droit et ses sujets ainsi que les effets distributifs découlant de cette interaction. Appuyant ses recherches sur des entrevues qualitatives, elle parvient à donner une voix aux femmes marginalisées dont l'autonomie est trop souvent sous-estimée par une conception unidimensionnelle du droit et une méconnaissance des mécanismes sociaux qui lui résistent. En s'inspirant de leurs récits, elle contribue à un courant académique unique centré sur l'expérience de la femme justiciable, créant ainsi un dialogue inestimable entre la justice théorisée et la justice vécue. Son livre, Muslim Marriage in Western Courts: Lost in Transplantation, est paru en 2010 aux éditions Ashgate, et une version française a été publiée en 2013 aux Presses de Sciences Po Paris. Elle a dirigé l'édition de deux numéros spéciaux de revues scientifiques, respectivement Social Identities: Journal for the Study of Race, Nation and Culture et la Revue canadienne de droit pénal.
Pascale Fournier a obtenu la médaille Raymond-Blais de l'Université Laval (2008), la distinction Advocatus Emeritus (Ad.E.) du Barreau du Québec (2009), le prix du Recteur de l'Université d'Ottawa pour l'excellence en relations médiatiques (2011) et la distinction "Fulbrighter of the Month" (Novembre 2011). Ses travaux, qui ont fait l’objet de publications en français, en anglais et en allemand, ont été récompensés par le Harvard-Stanford International Junior Faculty Forum (2008), le prix de la Fondation du Barreau du Québec dans la catégorie "manuscrit d'écrit juridique" (2009) et l'Association canadienne des professeurs de droit ("Mention honorable" / Meilleur essai juridique: 2010). En 2014, la Professeur Fournier a été choisie par le International Women’s Forum pour ses qualités de leader en plus de se voir remettre par la Chambre de commerce canado-arabe le prix annuel « d’excellence académique et contribution humanitaire ». En 2015, elle a été invitée à se joindre à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership (Groupe d’étude : Territoires du Nord-Ouest) et a été sélectionnée par le magazine Canadian Lawyers comme « l’une des 25 avocat.e.s les plus influent.e.s au Canada » dans la catégorie internationale».

  • 13 Septembre 2016
    La boursière Trudeau 2003 Pascale Fournier, professeure et titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, a été élue à titre de membre de la cohorte 2016 du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en sciencede la Société royale du Canada.
  • 9 Avril 2015
    La boursière Trudeau 2003 Pascale Fournier, professeure et titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, a été nommée commissaire à temps partiel de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse pour un mandat de cinq ans.  Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, la professeure Fournier se consacrera au mandat multid
  • 12 Août 2014
    La boursière Trudeau 2003 professeur Pascale Fournier vient tout juste d'être sélectionnée pour participer au programme de la Fondation pour le leadership 2014-2015 du International Women's Forum's. Elle a été choisie parmi un bassin compétitif de femmes issues  de disciplines variées. Elle se joint donc à 35 autres femmes en provenance de 14 pays différents. Ce réseau diversifié mettra en place un riche dialogue sur plusieurs enjeux liés aux femmes partout dans le monde.
  • 29 Mai 2013
    L’article de la boursière Trudeau 2003 Pascale Fournier, maintenant vice-doyenne à la recherche et professeure agrégée à la Faculté de droit de l'Université d’Ottawa, qui s'intitule Dishonour, Provocation and Culture: Through the Beholder's Eye? s’est vu mériter le titre de meilleur article universitaire sur l’égalité dans la revue Jotwell: The Journal of Things We Like (Lots).
  • 11 Décembre 2012
    La boursière Trudeau 2003 Pascale Fournier a été invitée à l’émission Le droit de savoir, dans le cadre de la série « Portraits d’avocats aux parcours hors du commun, aux passions et aux réalisations inspirantes », diffusée à Télé-Québec.
  • 1 Février 2012
    La boursière Trudeau 2003 Pascale Fournier, aujourd'hui professeure agrégée à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, devient titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé.

Pages