Philippe Poullaouec-Gonidec

Il mène des travaux à caractère public et expérimental sur les processus d'invention et de réinvention des paysages.

L'été, durant les années de l'enfance, Philippe Poullaouec-Gonidec, fils de capitaine, accompagnait son père sur les mers et les océans. L'approche patiente des côtes et la découpe du territoire qui s'offrait lentement à son regard, les sons, et les parfums littoraux qui venaient ensuite, ont imprégné fortement l'imagination de ce Breton d'origine. Son intérêt pour le paysage - on devrait dire sa passion - est venu de là.

Architecte paysagiste et plasticien de l'environnement, il est aujourd'hui professeur titulaire à l'École d'architecture de paysage de l'Université de Montréal. Il est aussi titulaire de la Chaire UNESCO en paysage et environnement, et titulaire de la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal. Il a été professeur invité à l'École d'architecture de Paris La Villette (France), à l'Université de Rome « La Sapienza » (Italie), à l'Université d'architecture d'Hanoi (Vietnam) et à la Faculté d'architecture de l'Université de Reggio de Calabria (Italie). Il est l'auteur de plusieurs publications scientifiques et agit à titre d'expert international pour de nombreuses institutions. Il soutient actuellement le développement de programmes de formation supérieure en architecture de paysage à l'Université Libanaise de Beyrouth (Liban) et à l'École Nationale d'architecture de Rabat (Maroc).

Manière de souligner la dimension culturelle du paysage, Philippe Poullaouec-Gonidec aime à dire que sans l'individu, sans son regard, il n'y a pas de paysage. Théoricien du paysage, mais aussi praticien, il s'est consacré à plusieurs projets publics et expérimentaux, qui lui ont valu différents prix, notamment le Prix d'excellence de l'Association Canadienne des architectes paysagistes pour le projet de paysage du campus de l'Université de Sherbrooke, le Prix d'excellence de l'Association canadienne des architectes paysagistes et de l'Ordre des architectes du Québec pour le projet de la Place Berri, et The 1993 Canadian Architect Award of Excellence 25th Anniversary pour le projet Faubourg Québec.