Les mentor.e.s

 

Être mentor.e 

Chaque année, la Fondation sélectionne jusqu’à neuf (9) mentor.e.squi sont: 

  • Des praticien.ne.s de tous horizons au service du développement des capacités en leadership engagé des boursier.e.s 

  • Desconseillèr.e.s de la communauté qui peuvent être tant de jeunes professionnel.le.s engagé.e.s que des individus en fin de carrière ou à la retraite  

  • Issu.e.s aussi bien du monde culturel ou artistique que corporatif, associatif, et de la fonction publique 

  • Des citoyen.ne.s avec de fortes capacités d’innovation sociale  

  • Engagé.e.s sur le terrain 

  • Des Canadien.ne.s et non Canadien.ne.s de communautés culturelles et ethniques variées; des personnes handicapées; et de toute appartenance et identification sexuelle  

  • Issu.e.s des Premières Nations ou des peuples métis et inuits 

Quelles opportunités ? 

La sélection de mentor.e.s à la Fondation Pierre Elliott Trudeau a pour objectif de favoriser l’expérience de terrain chez les boursier.e.s. et de motiver leur goût du risque. Pour les mentor.e.s, cela signifie aussi :  

  • L’opportunité de développer un apprentissage expérientiel personnalisé pour les boursier.e.s 

  • Développer et renforcer leurs pratiques professionnelles au contact de nouveaux réseaux, de nouvelles communautés 

  • Intégrer la communauté de la Fondation grâce à laquelle de nouveaux projets peuvent émerger 

Pour quoi faire ?  

Une fois sélectionné.e.s, les mentor.e.s deviennent des conseiller.e.s de la communauté et s’engagent à :  

  1. Participer à une retraite de planification stratégique avec la communauté du 26 au 30 mai 2019 à Orford, au Québec 

  1. Planifier des activités de terrain sur 1 semaine selon leurs champs d’expertise et en relation avec la thématique du cycle scientifique (« Pouvoir et Savoir ») (1ère année). Ces activités doivent sortir les boursier.e.s de leur zone de confort et doivent motiver leur envie d’être des acteur.rice.s de changement.  

  • Mener les activités 1 après-midi/jour jusqu’à sept (7) jours 

  1. Collaborer avec les lauréat.e.s qui animeront des séminaires en matinée et animer des discussions de fin de journée (ateliers de débreffage) 

  1. Participer activement à la planification/organisation de la Conférence générale menée par les boursier.e.s en collaboration avec les lauréat.e.s (2ème année) 

  1. Collaborer avec les boursier.e.s et lauréat.e.s à un exercice de dissémination pour partager les acquis de l’expérience à la Fondation Pierre Elliott Trudeau. Cela peut prendre diverses formes : de la publication d’un ouvrage grand public à une pièce de théâtre, de l’organisation d’un gala de levée de fonds à l’organisation d’une remise de prix. Ce travail permettra d’apprécier les retombées du programme (3ème année). 

En échange pour leur contribution aux activités de la Fondation, et à titre de consultant.e.s, les mentor.e.s bénéficient d’une rétribution d’un maximum de 20000$ par annéepour une période maximale detrois (3) ans. 

Les mentor.e.s sont tenu.e.s de participer à au moins 1 Institut au cours de leur mandat (1ère année), en plus de la Conférence générale (2ème année) et de l’exercice de dissémination (3ème année). Pour participer à ces évènements, s’engager activement avec la communauté et bénéficier des opportunités d’apprentissages, la Fondation met à la disposition des mentor.e.s une allocation de voyage de 15000$ par année pour la durée de leur engagement avec la Fondation.  

A chaque année, les mentor.e.s sont tenu.e.s de remettre un rapport d’activité dans un format choisi par la Fondation, dans lequel ils.elles font état de leurs contributions relatives à leur engagement.

 

Devenir mentor.e

A chaque année, la Fondation et son comité scientifique décident d’une thématique scientifique (cycle) à partir de laquelle seront sélectionné.e.s ses nouveaux membres (lauréat.e.s, mentor.e.s).  

La Fondation ouvre un processus d’appel à candidatures pour les candidat.e.s au programme de mentor.e.s chaque année.  

Les candidat.e.s peuvent avoir été encouragé.e.s à postuler par divers secteurs de pratiques, par les universités, par des organisations de la société civile, par des membres de la communauté de la Fondation.  

La Fondation soumet au comité d’étude des demandes et mises en nomination (CÉDMN) une liste courte de candidat.e.s. Le comité examine les dossiers et procède à des entrevues de sélection à la Fondation. Le comité soumet ensuite une liste finale au conseil d’administration pour approbation finale.  

Le nom des mentor.e.s sera annoncé au printemps de chaque année.  

Pièces constitutives du dossier de candidature 

CV(5 pages maximum) : Les candidat.e.s doivent clairement démontrer leurs compétences par rapport au thème. 

Présentation personnelle (2 pages maximum)   

  1. Pourquoi postuler ? Quelles différences pensez-vous faire ?  

  1. Quel.le leader engagé.e êtes-vous ? Quelles réalisations ? 

  1. Comment contribuez-vous au développement du leadership engagé ?  

  1. Quelles sont vos expériences de terrain/pratiques ? 

Lettres/matériel de soutien/référence 

  • Trois (3) pièces maximum qui proviennent de pairs, de collaborateur.rice.s, de personnes mentorées. Cette liste n’est pas exhaustive. 

  • Les documents soulignent avant tout la capacité et la détermination des candidat.es à s’engager au sein de la Fondation pour accompagner une cohorte de boursier.e.s dans des expériences de terrain inédites et audacieuses, dans l’objectif de les former au leadership engagé et à l’excellence inclusive. 

Entrevues de sélection 

Pour poser votre candidature, prière d’envoyer tous vos documents en format PDF, d’ici le 22 février 2019, à l’adresse suivante : concours.2019@fondationtrudeau.ca   

La Fondation ne recevra aucun dossier papier à l’adresse postale de la Fondation.