Projets soutenus

L'idée qui se cache derrière les domaines d'enquête prioritaires de la Fondation a vu le jour à la fin de 2014, lorsque la Fondation s'est demandé comment mieux tirer parti de ses efforts afin de maximiser ses répercussions. Après une consultation auprès de sa communauté, la Fondation a décidé de soutenir des événements et des projets dans trois domaines d'enquête prioritaires : le pluralisme, la diversité et l'avenir de la citoyenneté, les relations avec les Autochtones au Canada et la sécurité de l'eau, de l'énergie et de l'alimentation.

Projets de domaines d'enquête prioritaires commencés en 2017-2018

  • Reconstruire la justice autochtone

Du Tribunal de paix de Teslin Tlingit au Yukon à la Cour Akwesasne Mohawk en Ontario, Québec, et New York, les communautés autochtones formalisent leurs propres pratiques et institutions judiciaires. Malgré la diversité des normes légales autochtones au Canada, certaines valeurs et approches observables dans ce développement se rejoignent, et indiquent une aspiration partagée à l'autogouvernance. Le lauréat 2015 René Provost a l’intention d’organiser un forum de deux jours au Centre pour les droits de l’Homme et le pluralisme légal à l’Université McGill, à Montréal, en mai 2018, sur l’émergence de la justice autochtone auto-administrée et de ses conséquences sur l’avenir de la citoyenneté autochtone au Canada. Le forum permettra aux Premières Nations de retracer leurs expériences et leurs défis dans la réappropriation de l’administration judicaire de leurs territoires.

Projets de domaines d'enquête prioritaires commencés en 2016-2017

  • Revitaliser le droit autochtone

Le boursier 2014 Aaron Mills a coopéré avec la communauté Anishinaabe de la Première Nation de Couchiching afin de revitaliser les systèmes juridiques et constitutionnels qui ont été réprimés par le passé. M. Mills et ses collègues se sont efforcés de rétablir la tradition de l'aadizokaanag (les légendes d'Anishinaabe), d'inscrire le droit Anishinaabe et d'introduire de nouveau le raisonnement juridique Anishinaabe auprès des membres de la communauté.

  • Donner un sens aux déchets alimentaires

La boursière 2014 Tammara Soma a planifié le lancement d'un laboratoire de systèmes alimentaires qui rassemblera des parties prenantes et des experts afin d'assurer une meilleure compréhension des déchets alimentaires et la façon d'empêcher leur apparition. Mme Soma a souhaité encourager la mise en place de politiques nationales afin de soutenir un système alimentaire durable qui conservera l'eau et l'énergie, améliorera les écosystèmes et atténuera les changements climatiques. Vidéo du premier laboratoire

  • L'inclusion canadienne  ̶  le cas de la jeunesse musulmane

La lauréate 2015 Bessma Momani a collaboré avec la boursière 2014 Tammara Soma dans le cadre d'un projet visant à examiner l'expérience d'intégration de la jeunesse musulmane au Canada. Durant une période intense de 24 heures, elles ont engagé le dialogue avec la jeunesse musulmane au sujet de leur vie citoyenne au Canada avant de partager leurs réflexions avec des stratèges, des universitaires et le public afin de mieux comprendre des sujets tels que l'identité musulmane-canadienne et l'islamophobie.

Projets de domaines d'enquête prioritaire commencés en 2015-2016

  • Est-ce que la diversité promeut le gain économique?

La lauréate 2015 Bessma Momani et la mentore 2015 Jillian Stirk ont organisé une série de tables rondes avec des parties prenantes à l'échelle du pays dans le cadre du Projet Pluralisme, soit une enquête d'un bout à l'autre du Canada sur les avantages économiques de la diversité au sein du pays.

  • Renforcer la sécurité alimentaire dans le Nord

Le projet de la boursière 2015 Anelyse Weiler et de la boursière 2013 Sophia Murphy a soutenu les organismes du nord du Canada qui travaillent sur la sécurité alimentaire en encourageant des échanges entre le Nord et le Sud. Une véritable sécurité et souveraineté alimentaires peuvent uniquement voir le jour si les gens du Nord cherchent à trouver des solutions et à plaidoyer au côté de leurs vis-à-vis du Sud.

  • Façonner la politique canadienne en matière de drogues

Les boursiers Jennifer Peirce, Ayden Scheim, Claudia Stoicescu, Meaghan Thumath, et Daniel Werb ont organisé le Forum sur l'avenir des drogues au Canada, un mécanisme qui réunit des experts et des parties prenantes afin de discuter de l'avenir de la politique canadienne en matière de drogues afin de couvrir des questions importantes telles que l'accès à des lieux d'injection sûrs ainsi que la décriminalisation de drogues autres que la marijuana.