Profile picture for user jocelyn.downie

Jocelyn Downie

  • Fellow 2015
  • Ancien.ne
Profile picture for user jocelyn.downie
Professeure
Facultés de droit et de médecine de l’Université Dalhousie
Profil

Les activités de Jocelyn Downie en rapport avec la situation de la COVID-19 ont jusqu’à présent été axées sur les directives à l’intention du personnel et les protocoles de triage aux soins intensifs. Sur la première question, elle a fait connaître au grand public une application en ligne gratuite qu’elle a créée de concert avec la Legal Information Society of Nova Scotia afin de permettre aux résidents de la Nouvelle-Écosse de créer un document visant à faire respecter leurs souhaits en matière de soins de santé s’ils perdaient la capacité de parler pour eux-mêmes. En ce qui concerne la deuxième question, elle défend la protection du personnel de la santé contre la responsabilité et les sanctions advenant des situations de triage aux soins intensifs (p. ex., suspendre ou retirer l’utilisation d’un respirateur pour un patient gravement malade qui pourrait bénéficier de l’aide d’un ventilateur artificiel). Elle milite également pour l’adoption de protocoles raisonnables sur les plans éthique et scientifique en ce qui a trait à la distribution de ressources limitées aux soins intensifs. Elle croit que nous devrions placer une analyse de l’équité au cœur des politiques publiques liées au coronavirus (particulièrement en ce qui a trait à la race, la pauvreté, le genre et le handicap, et en ce qui concerne les personnes incarcérées ainsi que les personnes dans les foyers de soins ou en situation d’itinérance). Jocelyn Downie est membre du comité sur les impacts de la COVID-19 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

Mme Downie est professeure aux facultés de droit et de médecine de l'Université Dalhousie. Elle a étudié la philosophie aux universités Queen's et Cambridge, où elle s'est intéressée aux questions de bioéthique. Elle a ensuite obtenu un baccalauréat en droit de l'Université de Toronto, puis une maîtrise en droit ainsi qu'un doctorat en sciences juridiques de l'Université du Michigan, à Ann Arbor. Mme Downie a commencé sa carrière en bioéthique à l'Institut Westminster de recherches sur l'éthique et les valeurs humaines, à London, Ontario. Elle a débuté sa carrière en droit comme auxiliaire juridique du juge Lamer à la Cour suprême du Canada. Forte de l’expérience de ces deux domaines, elle a été pendant dix ans directrice de l'Institut de recherches sur le droit de la santé à l'Université Dalhousie. Pour son projet Trudeau, Mme Downie apporte son expérience comme experte consultante auprès du Comité du sénat sur l'euthanasie et le suicide assisté. Elle a publié Dying Justice: A Case for the Decriminalization of Euthanasia and Assisted Suicide (gagnant de la médaille de bioéthique Abbyann-D.-Lynch de la Société royale du Canada). Mme Downie a été membre de l'équipe juridique pour le dossier Carter c. Canada ainsi que membre du groupe d'experts de la Société royale du Canada sur la prise de décisions en fin de vie. Elle a l'habitude de débattre sur les questions entourant l'aide à la mort, que ce soit dans des écoles secondaires, lors de réunions de professionnels ou des colloques internationaux, mais aussi dans les médias, notamment les revues scientifiques, les blogs, la radio et la télévision. Son auditoire comprend aussi bien des patients hospitalisés, des prestataires de services de santé, des juristes, des universitaires, des politiciens, des fonctionnaires que le grand public.