7 Octobre 2019

Chaque année, le premier lundi d'octobre marque la Journée mondiale de l'habitat. Cette année, l'accent est mis sur la contribution des technologies innovantes de pointe à la gestion durable des déchets pour atteindre des villes inclusives, sûres, résilientes et durables.

Steven Vanloffeld est un Anishinaabe de la Première Nation de Saugeen en Ontario. Ses recherches portent sur le consentement aux projets de développement dans les territoires autochtones, en particulier en ce qui a trait à l’élimination de déchets nucléaires.

Étant donné son expérience en tant que conseiller de bande élu de Saugeen, il a été témoin de l'évolution de ce développement et comprend l'importance de répondre aux besoins de la communauté.

En 2015, le Canada a adopté la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, qui comprend le principe du consentement libre, préalable et éclairé, principe qui donne aux peuples autochtones le droit de donner ou de refuser leur consentement pour toutes les questions concernant leur territoire.

Les Chippewas de Saugeen (sa communauté d'origine) et les Chippewas de Nawash font partie des deux communautés des Premières nations du Canada à avoir obtenu le droit de donner ou de refuser leur consentement.

Steven possède plus de dix années d’expérience en matière de relations entre autochtones, gouvernements et communautés et il comprend l'importance de la durabilité et des effets à long terme.

« Le gouvernement et l’industrie surveillent de près la mise en œuvre de cette stratégie, ce qui permettra d’informer le cadre à venir. » - via Western University 

Cynthia Morinville, boursière 2016, étudie quant à elle les expériences des travailleurs informels dans les pays du Sud qui extraient des métaux rares contenus dans les déchets électroniques. Elle utilise le cinéma documentaire et la photographie pour raconter le chemin parcouru par les déchets électroniques.

Cynthia s'engage à approfondir les notions de représentation, de pouvoir et de justice afin d'offrir une autre lecture de la crise mondiale des déchets électroniques. En fournissant des points de vue locaux souvent négligés sur les activités de démantèlement et de récupération des ressources, cette recherche vise à contribuer aux efforts actuels de réforme.

 « Chaque fois que nous pensons à la durabilité environnementale, nous devons commencer par la justice sociale et l'égalité. L'accès à la terre et aux ressources est à la base de toute politique radicale. » - via l'Université de Toronto

Steven Vanloffeld

Développement dans les territoires autochtones et consentement préalable libre et éclairé : une étude de cas sur le processus de consentement de la communauté des Chippewas de Saugeen à l’élimination de déchets nucléaires

Boursiers 2019

Cynthia Morinville

Cynthia Morinville (géographie, Université de Toronto) étudie les expériences de travailleurs informels dans les pays du Sud qui extraient des métaux rares contenus dans les déchets électroniques. Sa recherche utilise le cinéma documentaire et la photographie pour raconter le chemin parcouru par les déchets électroniques.

Boursiers 2016