Le programme de développement du leadership de la Fondation s’appuie sur des cycles scientifiques. Chaque cycle est axé sur un thème interdisciplinaire qui reflète un enjeu ou un ensemble d’enjeux importants pour l’avenir du Canada et du monde. Cette thématique ne se substitue pas aux quatre thèmes fondamentaux de la Fondation, mais offre plutôt un angle sous lequel aborder ceux-ci.

En consultation avec ses membres et administrateur.rice.s, la Fondation a choisi les cycles scientifiques suivants pour ses cohortes 2019, 2020, 2021 et 2022 :
two persons talking
2019 - 2022 :  Pouvoir et savoir 
Le cycle 2019-2022 des programmes de la Fondation Pierre Elliott Trudeau est axé sur le thème « Pouvoir et savoir ». Le pouvoir représente l’autorité et la capacité d’imposer et de définir les normes.Savoir, c’est comprendre qui est cette autorité et comment elle se matérialise, à travers quels mécanismes et quelles structures. Pouvoir et savoir font partie d’une relation. Savoir, c’est pouvoir. Comprendre cette relation et les racines des déséquilibres de pouvoir offre les moyens de transformer les rapports de force qui sont à la source d’injustices sociales.
image of a scale
2020 - 2023 : Technologie et éthique
La Fondation Pierre Elliott Trudeau se concentrera sur le thème Technologie et éthique dans le cadre du cycle de ses programmes de leadership débutant en 2020-2021. Considérant les enjeux majeurs soulevés par les récents progrès technologiques dans les domaines de la biotechnologie et de l'intelligence artificielle, nos boursier.e.s, fellows et mentor.e.s 2020 se pencheront en particulier sur les développements relatifs aux biotechnologies et à l'intégration de l'intelligence artificielle dans les systèmes de soins de santé. Comment l’humanité est-elle façonnée par les avancées dans ces domaines et comment peut-elle les façonner en fonction de principes éthiques? Voilà le questionnement central qui guidera notre cycle scientifique.
glob with a chat symbol
2021 - 2024 : Langue, culture et identité
Le langage et les langues, de même que les nombreuses questions qu’ils soulèvent sur l’être humain et ses relations avec les autres, suscitent de longue date l’intérêt des penseur.se.s dans divers domaines. Aujourd’hui, diverses tendances, comme la situation critique de nombreuses langues autochtones à travers le monde, les progrès technologiques en matière d’intelligence artificielle, ainsi qu’une certaine remise en question de la mondialisation, rendent encore plus opportunes et pertinentes plusieurs questions sur le langage et les langues, notamment : comment protéger et préserver les langues minoritaires? Quelles sont les implications des technologies d’intelligence artificielle pour l’apprentissage et l’utilisation des langues, et pour la configuration des langues à l’échelle mondiale? Ces technologies ouvrent-elles de nouveaux horizons pour comprendre comment l’apprentissage des langues affecte les prédispositions cognitives ou pour autonomiser les personnes souffrant de difficultés de langage?
an image of the globe and coins
2022-2025 : Économies mondiales
Le cycle scientifique 2022-2025 de notre programme, les Économies mondiales, tombe à point. Si la notion de libre-échange domine les relations économiques internationales au XXe siècle, l’interdépendance économique transcende l’histoire des civilisations depuis la présence de routes commerciales le long de l’Atlantique, de la route de la soie à celle de la Méditerranée. Nous le savons, les deux dernières décennies ont été marquées par un essor excitant de l’économie numérique, avec l’émergence de nouvelles technologies sur demande dans les domaines du travail, de la santé et de l’éducation, et d’expériences immersives dans ceux des communications, des arts et de la culture.

Certes, la mondialisation a contribué à une fluidité sans précédent des capitaux, des échanges commerciaux, des investissements, des personnes et des idées au-delà des frontières. En même temps, les vertus de notre économie mondialisée et des nouvelles plateformes numériques s’accompagnent parfois de pratiques démesurément monopolistiques pour se disputer les ressources, l’émergence d’une société de surveillance, de terribles violations des droits de la personne, de graves dommages environnementaux et d’importantes disparités entre les populations et les pays. Les récents efforts nationaux et internationaux visant à mieux réglementer les pratiques d’investissement étranger plurinationales sont prometteurs, bien que de nouveaux défis se profilent à l’horizon avec le déplacement du pouvoir économique vers des régimes autoritaires, la progression des mouvements populistes en Occident et les mesures protectionnistes mises en place par de nombreux pays. Par ailleurs, la crise sanitaire et socio-économique d’envergure mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19 a perturbé les chaînes d’approvisionnement mondiales et mis en évidence la vulnérabilité d’une économie mondiale intégrée. C’est dans le cadre de cette trame de fond inédite que nous proposons Économies mondiales.