7 Mars 2018

La surveillance de l'activisme des Noirs par l'État canadien devrait être appréhendée au prisme de l'anxiété encerclant l'activisme noir au sud de la frontière. Ceci est l'une des conclusions du boursier Fondation 2014 Wendell Adjetey dans son analyse comparative et historique de la citoyenneté noire aux États-Unis et au Canada. Dans l’épisode « La résistance du Canada noir: surveillance et répression de l'État » (anglais seulement) de l’émission CBC Ideas le 27 février 2018, Wendell a montré qu’en fin de compte, son travail et celui d’autres en sciences sociales et humaines servent un objectif bien plus large: la réconciliation. Dans une déclaration inspirante, il a affirmé que l'histoire en tant que discipline, pratique et art n'est rien de moins qu'un « processus de réconciliation des choses du passé avec les choses du présent et, espérons-le, avec les choses de l'avenir. »

Wendell Adjetey est un boursier Fondation 2014 et un candidat au doctorat en histoire et études afro-américaines à Yale University. Écoutez l’émission ici (anglais seulement, interventions de Wendell Adjetey de 2:45 à 8:20, 22:00 à 27:30, 31:30 à 33:00, et 47:15 à 52:30).

Wendell Nii Laryea Adjetey

Wendell s’intéresse aux migrations transfrontalières entre les villes des Grands Lacs qui ont permis aux Noirs de susciter des changements politiques au Canada et aux États-Unis.

Boursiers 2014