Profile picture for user carlo.charles

Carlo Charles

  • Boursier.e 2019
Profile picture for user carlo.charles
Sociologie et géographie
Université McMaster et Université des Antilles
Profil

En tant que boursier Trudeau et Vanier, Carlo Handy Charles a utilisé ses travaux de recherche dans le cadre de son doctorat sur l’intégration politique et socioculturelle des résidents permanents, des réfugiés et des demandeurs d’asile pour alimenter les débats publics sur la la fermeture des frontières canadiennes en réponse à la COVID-19. Cette fermeture a soulevé des inquiétudes quant au statut légal, aux droits de la personne et à la dignité de nombreux résidents temporaires. Par ailleurs, il a récemment collaboré avec des collègues de l’Université Oxford et du Leeds Teaching Hospital (Royaume-Uni) à un article universitaire portant sur les enjeux de santé mentale auxquels sont confrontés les travailleurs de la santé sur la ligne de front et la population générale pendant la présente pandémie. Il a également milité pour les droits des étudiants internationaux au sein de nombreuses organisations pour les migrants et réfugiés et dans les médias au Canada. Le 4 avril, il a été invité à parler avec un député provincial de l’Ontario dans le cadre d’un webinaire pour offrir des renseignements importants aux étudiants internationaux et aux travailleurs étrangers afin de les aider à comprendre leur statut légal et leurs droits au Canada. La contribution de Carlo Charles nous rappelle que le statut légal d’un migrant est un facteur déterminant dans la façon dont il sera perçu et traité par les fonctionnaires, les décideurs politiques et les autres intervenants importants dans la société. Le statut légal d’un migrant tend également à influencer son accès aux services sociaux, à l’éducation et à l’emploi pour survivre dans son pays hôte. En ces temps de crise où de nombreux pays mettent en place des mesures de distanciation physique pour freiner la propagation de la COVID-19, M. Charles a également utilisé sa recherche pour faire la lumière sur la façon dont de telles mesures peuvent nuire aux résidents temporaires tels que les étudiants internationaux, les travailleurs étrangers, les réfugiés et les demandeurs d’asile qui ont versé des milliards de dollars dans l’économie de leurs pays hôtes, en plus de nuire à la réputation de ces pays si les mesures ne sont pas soigneusement pensées. M. Charles utilise ses publications pour nous inciter à réfléchir sur la façon dont nous devrions protéger les droits des migrants ainsi que leur dignité tandis que nous luttons contre la pandémie de la COVID-19. Il écrit actuellement deux articles sur les interactions entre la racialisation et l’accès aux soins de santé au sein des communautés marginalisées pendant la pandémie. M. Charles est membre du comité sur l’impact de la COVID-19 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau.

M. Charles poursuit actuellement un doctorat conjoint en sociologie à l'Université McMaster et en géographie à l'Université des Antilles, en France. Sa thèse doctorale examine comment les compréhension interculturelles de la race, de l'ethnicité et du nationalisme façonnent l'intégration socio-politique des réfugié.e.s haïtien.ne.s au Canada et en France. M. Charles est actuellement assistant d'enseignement à l'Université McMaster. Il est titulaire de bourses d'études supérieures, d'admission et de recrutement de l'Université McMaster. Présentement doctorant invité au département de sociologie de l'Université de Toronto (2019), M. Charles possède une maîtrise en sociologie et un diplôme universitaire supérieur en études sur les migrations et les réfugié.e.s de l'Université York (2018), ainsi qu'une maîtrise en sociologie (2017) et un baccalauréat en psychologie et sociologie (2016) de l'Université Lumière Lyon II en France.