Profile picture for user cleo.paskal

Cleo Paskal

  • Fellow 2015
  • Ancien.ne
Profile picture for user cleo.paskal
Chercheuse associée / chercheuse principale non résidente
Chatham House, Londres, R.-U. / Région indopacifique à la Foundation for Defense of Democracies, Washington (D.C.).
Profil

Cleo Paskal est chercheuse associée dans le programme Asie-Pacifique et au département Énergie, environnement et ressources du Chatham House (Royal Institute of International Affairs, Londres, Royaume-Uni), ainsi que chercheuse principale non résidente pour la région indopacifique à la Foundation for Defense of Democracies (Washington, D.C.). Mme Paskal travaille avec le milieu universitaire, la société civile, les gouvernements, la communauté de la défense et d’autres afin de mieux comprendre, expliquer, anticiper et résoudre les défis complexes d’aujourd’hui.

À titre de fellow invitée de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, Mme Paskal a dirigé un projet de recherche pluriannuel au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) sur les virages stratégiques dans la région indopacifique et leur signification pour le développement d’une politique « Look West » intégrée au Canada. Elle demeure chercheuse invitée au CÉRIUM en plus de siéger au sein du comité consultatif international du Kalinga Institute of Indo-Pacific Studies (Inde) et du Global Counter Terrorism Council (Inde).

Elle a à son actif de nombreuses publications universitaires et dans les médias grand public, en plus d’agir régulièrement à titre de commentatrice pour les médias. Elle a en outre donné de nombreuses conférences, notamment au US Army War College (États-Unis), au Center for Homeland Defense & Security (École d’études navales supérieures, Monterey), au Inter-American Defence Board (D.C.), au Royal College of Defence Studies (R.-U.), au National Defence College (Inde), au Centre des études sur la sécurité nationale (Collège des Forces canadiennes) et au National Defence College (Oman).

Mme Paskal dirige actuellement un projet de recherche au Chatham House sur les perceptions des virages stratégiques dans la région indopacifique des points de vue de l’Inde, des États-Unis, du Japon, de l’Océanie, du Royaume-Uni et de la France, en plus d’avoir co-écrit un livre sur la géopolitique en Océanie pour l’Institut international d’études stratégiques (Londres, R.-U.).