Profile picture for user andrea.marston

Andrea Marston

  • Boursier.e 2014
  • Ancien.ne
Profile picture for user andrea.marston
Doctorat en géographie
Université de la Californie, Berkeley
Profil

La bourse de la Fondation Pierre Elliott Trudeau m'a ouvert des portes dont j'ignorais l'existence, tant sur le plan de ma recherche que de mon perfectionnement professionnel. Premièrement, en tant que candidate au doctorat aux États Unis, je me sentais déconnectée de la communauté universitaire canadienne. Maintenant, je dispose de réseaux qui transcendent non seulement ma discipline, mais également le milieu universitaire. Par le biais des rencontres semestrielles de la communauté de la Fondation, j'ai développé des collaborations étroites avec des collègues auprès d'institutions à travers le monde qui se poursuivront au-delà de la durée de ma bourse d'études. Deuxièmement, grâce au soutien de la Fondation, j'ai pu mener un travail considérable sur le terrain en Bolivie et communiquer mes travaux de recherche à différents types de publics. Peu d'étudiants diplômés ont le privilège de visiter leur site de recherche à plusieurs occasions et sur plusieurs années. Je suis reconnaissante envers la Fondation d'avoir facilité la conduite de ma recherche générative et éthique. Enfin, mon mentor de la Fondation m'a constamment rappelé de réfléchir au-delà et en dehors de mon doctorat. Ces rappels ont été un point d'ancrage dans un processus qui peut facilement sembler déconnecté de la réalité. En cela, la bourse de la Fondation a amélioré ma recherche doctorale, tout en me préparant adéquatement à la vie après l'obtention de mon diplôme.

**Biographie**

Andrea termine son doctorat en géographie à l'Université de Californie à Berkeley. Son projet de recherche porte sur la politique et l'histoire souterraines par le biais de travaux ethnographiques et historiques auprès de mineurs artisanaux d'étain dans les hautes terres boliviennes. Fondés sur l'économie politique, la théorie postcoloniale et les études de sciences et technologie, ses travaux de recherche offrent une nouvelle généalogie du « nationalisme des ressources » qui prend au sérieux la question géologique du sous-sol et l'expérience vécue des mineurs travaillant sous terre. Une partie de ses travaux de recherche ont été publiés dans les revues Environment and Planning A et Geoforum et un article devrait paraître prochainement dans la revue Latin American Perspectives. Pour sa dernière année de doctorat, Andrea bénéficie de bourses d'achèvement de thèse de l'American Council of Learned Societies et de la Andrew W. Mellon Foundation.

Avant d'entamer ses études de doctorat, Andrea a obtenu une maîtrise en géographie de l'Université de la Colombie Britannique. Son mémoire portait sur la politique de gestion communautaire de l'eau dans la zone périurbaine de Cochabamba, en Bolivie. Elle est également titulaire d'un baccalauréat en études comparatives internationales et en sciences et politique de l'environnement de l'Université Duke. Andrea a grandi dans les prairies, en périphérie de Barrhead, en Alberta, et depuis elle fuit le climat nordique.