Profile picture for user melanie.doucet

Melanie Doucet

  • Boursier.e 2014
  • Ancien.ne
Profile picture for user melanie.doucet
Doctorat conjoint en travail social
Université McGill et Université de Montréal
Profil

Sans le soutien et la reconnaissance que j'ai reçus en tant que boursière de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, je suis convaincue que mon parcours de doctorat aurait été bien différent. Grâce aux liens que j'ai tissés durant les diverses conférences annuelles et éditions de l'Institut d'été de la Fondation, j'ai été en mesure de trouver du financement et du soutien supplémentaires afin de mener mon projet de recherche doctoral à Vancouver. Ce projet a été l'une des expériences les plus enrichissantes de ma vie jusqu'à présent; j'ai pu poursuivre ma recherche de façon collaborative et conviviale auprès d'anciens jeunes pris en charge. La Fondation m'a permis d'effectuer la recherche dont j'avais toujours rêvé; en établissant des liens avec les bonnes personnes, en ayant confiance en mes méthodes de recherche de justice sociale quelque peu radicales, et en étant soutenue financièrement afin de pouvoir me concentrer sur ma mission. Je serai éternellement reconnaissante de mon expérience de boursière et j'ai hâte de poursuivre mon engagement auprès de la communauté de la Fondation en tant qu'ancienne boursière.

**Biographie**

Melanie est actuellement candidate au doctorat et chargée de cours à l'École de travail social de l'Université McGill. Elle est aussi membre du Centre de recherche sur l'enfance et la famille (CREF). Melanie bénéficie de bourses de doctorat du CRSH et de la Fondation Pierre Elliott Trudeau. En 2015, Melanie était très impliquée dans la communauté; elle a cofondé un groupe de soutien par les pairs, soit l'Association étudiante des anciens et anciennes jeunes placés de Montréal (AEAJPM), et a été membre jusqu'en août 2016 du conseil d'administration du réseau québécois de jeunes pris en charge, soit le Centre Amitié, Ressources et Entraide pour la Jeunesse (C.A.R.E. Jeunesse). Par ailleurs, elle a été impliquée comme conseillère jeunesse dans le cadre d'une étude longitudinale financée par le CRSH sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (EDJep) de 2015 à 2018.

Melanie aspire à devenir professeure d'université, conseillère en recherche, auteure, conférencière spécialiste de la motivation ainsi que mentore et défenseure des intérêts des enfants et des jeunes qui bénéficient des services de la protection de la jeunesse. Ses principaux domaines de recherche sont issus de son expérience personnelle et unique dans le système de protection de l'enfance et sont ancrés dans les problématiques qui touchent les jeunes actuellement pris en charge ou qu'ils l'ont été. Dans le cadre de sa recherche doctorale, Melanie a dirigé et facilité un projet photovoice collaboratif à l'automne 2018 avec huit anciens jeunes pris en charge âgés de 19 à 29 ans, dans la région métropolitaine de Vancouver, en Colombie‑Britannique. Ce projet était axé sur l'importance des relations de soutien à long terme auprès des jeunes qui doivent quitter le système de la protection de l'enfance dès l'âge majoritaire. Le projet visait à examiner de plus près les relations importantes pour les jeunes pris en charge et comment celles-ci peuvent être développées et soutenues au long-terme. À la fin du projet, une exposition de photographies présentant le travail des jeunes co-chercheurs s'est tenue à Vancouver et a attiré des décisionnaires importants des secteurs gouvernemental et communautaire. La recherche de Melanie vise à fournir une tribune aux jeunes pris en charge en proposant des recommandations précises concernant les politiques, programmes et stratégies d'intervention en matière de protection de l'enfance qui ciblent ces jeunes en transition vers l'âge adulte.