Profile picture for user wendell.nii.laryea.adjetey

Wendell Nii Laryea Adjetey

  • Scholar 2014
Profile picture for user wendell.nii.laryea.adjetey
Doctorat en histoire et études afro-américaines
Université Yale
Profile

Wendell Nii Laryea Adjetey, bénéficiaire reconnaissant d'une bourse de la Fondation Trudeau et d'une bourse doctorale du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, poursuit actuellement un doctorat conjoint aux départements d'histoire et d'études afro-américaines de l'Université Yale. Son projet de doctorat porte sur les processus qui ont permis aux Afro-Américains et leurs homologues de la diaspora de créer des liens transnationaux de liberté dans les sphères des libertés civiles et du syndicalisme ouvrier durant la période entre-deux-guerres et les années d'après-guerre.

Wendell possède de nombreuses années d'expérience notamment dans les domaines de l'éducation, des soins de santé et, des politiques sur la jeunesse et la protection de l'enfance. Il a travaillé au Health Strategy Innovation Cell du Collège Massey de l'Université de Toronto, à l'Institut Fraser et au Peel Children's Aid Society. Il a également travaillé près de trois ans au ministère de la Citoyenneté et de l'Immigration du gouvernement fédéral. Pendant trois ans avant d'entamer ses études doctorales en 2012, il a été gestionnaire de cas d'un programme de prévention et d'intervention de bandes de jeunes dans le nord de Toronto, une initiative financée par le gouvernement fédéral et évaluée par l'Université de Toronto. Puisant à même ses intérêts pour la recherche et les études et, le développement communautaire et la justice sociale, Wendell a défendu les intérêts des jeunes des quartiers déshérités et a collaboré avec des partenaires communautaires et les trois niveaux de gouvernements dans le but d'examiner, d'un point de vue global, la privation des droits, la pauvreté et la violence.

Cette implication en développement communautaire et justice sociale remonte aux expériences d'enfance de Wendell à Accra et à Toronto et, plus particulièrement, à 2005, lorsque la ville de Toronto a vécu l'infâmante « année des armes à feu ». En réponse à une période où l'on avait enregistré un nombre record d'homicides de jeunes à l'aide d'armes à feu dans les quartiers déshérités de Toronto, Wendell a créé un organisme à but non-lucratif primé qui offrait du mentorat et de l'encadrement pédagogique aux jeunes déshérités. Il en a d'ailleurs été le directeur pendant cinq ans. Il s'est mérité de nombreux prix, bourses et distinctions dans le cadre de son travail, dont  la Médaille de l'Ontario pour les jeunes bénévoles et un médaillon de la paix du YMCA du Toronto métropolitain. En 2009, il avait eu l'honneur de représenter le Canada à l'Unesco lors du cinquième institut de formation en leadership en droits de la personne. Wendell est également administrateur fondateur de la Fondation Tujenge Africa, un organisme caritatif qui promeut les processus de paix, la construction de la nation, et la formation aux fonctions d'encadrement pour des élèves hautement performants et provenant de familles à faibles revenus au Burundi, le pays le plus pauvre du monde. En juillet 2017, Wendell est devenu membre du conseil d'administration de la Fondation Inspirit, une organisation nationale qui promeut la citoyenneté et le pluralisme à travers de l'investissement d'impact dans des initiatives menées par et pour la jeunesse.

Diplômé de l'Université de Toronto, Wendell détient un baccalauréat en histoire et relations internationales (avec distinction), (2008) et une maîtrise en science politique et en études ethniques, immigration et pluralisme (2009). Alors qu'il était étudiant de premier cycle, il  a publié deux articles de revue jugés par les pairs sur les relations stratégiques entre les États-Unis et Israël et, l'évolution de la politique d'immigration canadienne dans les années d'après-guerre. Il a également publié des articles d'opinion dans le Toronto Star et le National Post. Son père et sa mère sont ses plus grands héros.