25 Octobre 2018

La Fondation Pierre Elliott Trudeau prend à cœur le bien-être de sa communauté. C’est pourquoi nous annonçons la mise en place de nouvelles politiques modernes et proactives qui contribueront à assurer le bien-être de tous nos membres.

Politique sur la prévention du harcèlement et de la violence

Afin d’assurer la sécurité et le respect de tous les membres de la communauté, nous mettons en œuvre une toute nouvelle politique de prévention et de tolérance zéro à l’égard du harcèlement et de la violence dans le cadre du travail et des activités de la Fondation. 

En vertu de cette politique, nous veillerons notamment à prévenir le harcèlement par la sensibilisation et la formation et à encourager le signalement, par les employé.e.s et les membres de la communauté, de toute situation constituant ou pouvant constituer du harcèlement ou de la violence. Un mécanisme de traitement des plaintes accessible et efficace sera également mis en place, permettant à un acteur de la Fondation qui estime être victime de harcèlement de faire valoir ses droits en toute confidentialité et sans crainte de représailles.

Il s’agit là d’une des façons par lesquelles la Fondation innove dans l’intérêt de tous les précieux membres de sa communauté.

Politique sur la santé mentale

Reconnaissant la réalité des problèmes de santé mentale dans notre société et au sein du milieu universitaire, la Fondation innove également en adoptant une politique de prévention et de soutien en matière de santé mentale.

Nous reconnaissons que nos boursier.ère.s sont soumis.e.s à des pressions considérables pour performer et qu’ils.elles font face à des défis émotionnels lorsqu’ils.elles mènent des recherches de pointe, effectuent des recherches de terrain, rédigent, répondent à des critiques et affrontent d’autres stress institutionnels. Les expériences individuelles des boursier.ère.s peuvent également les rendre plus vulnérables à des défis en matière de santé mentale et nuire à leur bien-être et leur capacité de performer selon leur plein potentiel. 

Afin de briser le silence et la solitude des membres de notre communauté confrontés à de tels défis, nous entendons créer un dialogue ouvert autour des enjeux de santé mentale. La première étape à cet égard a été la création d’un comité sur le bien-être de la communauté, composé de boursier.ère.s actuel.le.s et passé.e.s. Le comité a fourni des conseils relativement aux deux politiques annoncées aujourd'hui et continuera de collaborer avec la Fondation afin de suggérer d'autres initiatives de soutien.

Nous soutiendrons également la santé mentale de nos boursier.ère.s à travers les actions suivantes :

  • Création et maintien d'une bibliothèque de ressources sur la santé mentale qui sera disponible sur le site Internet de la Fondation;
  • Formation en santé mentale pour les employé.e.s de la Fondation qui ont sous leur responsabilité d'autres employé.e.s ou des boursier.ère.s;
  • Offre d'une couverture d’assurance aux boursier.ère.s actif.ve.s afin de les aider à défrayer les coûts de services professionnels en santé mentale, lorsqu’ils.elles sentent le besoin de recourir à de tels services.   

La Fondation vise la mise en œuvre complète de la politique sur la santé mentale d'ici janvier 2019. Les boursier.ère.s actif.ve.s recevront bientôt des informations plus détaillées sur le régime d'assurance.

En somme, alors que la Fondation entame une période sans précédent de renouveau en faveur de l’excellence inclusive et du leadership engagé, ces politiques permettent de soutenir le bien-être des membres de notre communauté de manière proactive et progressiste.

Pascale Fournier

Présidente et chef de la direction

Équipe 2018