26 Juin 2018

La Fondation Pierre Elliott Trudeau annonce les récipiendaires de ses prix de recherche 2018

Les prix de recherche 2018 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau : Des projets audacieux qui façonnent l’avenir du Canada et du monde

Montréal, 26 juin 2018 – La Fondation Pierre Elliott Trudeau est heureuse d’annoncer les noms des récipiendaires de ses prix de recherche de 2018. Chaque année, la Fondation remet jusqu’à cinq prix de recherche à des intellectuels en sciences humaines et sociales qui se démarquent par leurs réalisations, leur volonté de communiquer les résultats de recherche au public et leur habileté à trouver des solutions novatrices aux grands défis sociaux du Canada et du monde.

Les quatre lauréates de cette année approfondiront la recherche sur :

En plus de recevoir la somme de 225 000 dollars au cours des trois prochaines années, chacune des lauréates pourra compter sur le vaste réseau intellectuel de chercheur.e.s et d’expert.e.s qui, depuis 15 ans, se sont joint.e.s à la communauté de la Fondation.

Les lauréates 2018 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau :

     

En conjuguant des stratégies d'apprentissage transformationnel et d'autonomisation des communautés, la professeure Cecilia Benoit (sociologie, Université de Victoria) encourage et soutient le potentiel des travailleur.se.s du sexe à devenir des défenseurs de justice sociale. 

     
  

Engageant les sphères universitaire, politique, et publique, le projet de la professeure Ayesha S. Chaudhry (genres et études islamiques, Université de la Colombie-Britannique) suscite une conversation sur une réforme juridique de l'Islam, à travers une Charia féministe.

     
  

En mettant en lumière des histoires souvent cachées, le projet de la professeure Malinda S. Smith (sciences politiques, Université de l’Alberta) vise à remédier à l'absence virtuelle des femmes noires dans l'historiographie du Canada sur la diversité, la citoyenneté, et l’appartenance.

     
  

En combinant recherche et pratique créative au sein du RELAB, la professeure Kim TallBear (études autochtones, Université de l’Alberta) cherche à valoriser de « bonnes relations » entre les peuples Autochtones et leurs terres, troublées par les relations binaires et hiérarchiques colonialistes.

      

À propos du prix de recherche

Le prix de recherche la Fondation Pierre Elliott Trudeau a été créé en 2003 pour souligner des initiatives originales et des projets novateurs qui ne sont pas typiquement soutenus par des subventions traditionnelles. Les lauréat.e.s de la Fondation Pierre Elliott Trudeau sont proposé.e.s par leurs pairs et choisi.e.s par un jury indépendant. Leur travail porte sur l’un ou plusieurs des quatre thèmes phares de la Fondation et contribue aux objectifs de l’institution de créer un réseau innovateur d’échanges universitaires et d’engagement public. Depuis 2014, chaque lauréat.e propose un projet collaboratif qui engage les lauréat.e.s, mentor.e.s et boursier.ère.s de la Fondation.

À propos de la Fondation

La Fondation Pierre Elliott Trudeau est un organisme de bienfaisance indépendant et sans affiliation politique créé en 2001 par les amis, la famille et les collègues de l’ancien premier ministre pour lui rendre hommage. Avec l’appui de la Chambre des communes, le gouvernement du Canada lui a confié en 2002 la gestion du Fonds pour l’avancement des sciences humaines et humanités. La Fondation bénéficie aussi du soutien de ses donateurs. Grâce à ses bourses doctorales, prix de recherche, mentorat et événements publics, la Fondation suscite la réflexion et l’engagement dans quatre thèmes cruciaux pour les Canadiens : les droits de la personne, la citoyenneté responsable, le Canada dans le monde et l’environnement.

Pour plus d’informations, consultez www.fondationtrudeau.ca et lisez l’annonce des lauréates 2018.

Suivez-nous sur Twitter @F_Trudeau_F, #lauréatesFPET, Facebook et LinkedIn.

Source :

Gabrielle Denis, assistante de programme, communication et interaction publique

La Fondation Pierre Elliott Trudeau

514-938-0001, poste 229 | gdenis@fondationtrudeau.ca

Cecilia Benoit

En conjuguant des stratégies d'apprentissage transformationnel et d'autonomisation des communautés, la professeure Cecilia Benoit (sociologie, Université de Victoria) encourage et soutient le potentiel des travailleur.se.s du sexe à devenir des défenseurs de justice sociale. 

Lauréats 2018

Ayesha S. Chaudhry

Engageant les sphères universitaire, politique, et publique, le projet de la professeure Ayesha Chaudhry (genres et études islamiques, Université de la Colombie-Britannique) suscite une conversation sur une réforme juridique de l'Islam, à travers une Charia féministe.

Lauréats 2018

Malinda S. Smith

En mettant en lumière des histoires souvent cachées, le projet de la professeure Malinda Smith (science politique, Université de l'Alberta) vise à remédier à l'absence virtuelle des femmes noires dans l'historiographie du Canada.

Lauréats 2018

Kim TallBear

En combinant recherche et pratique créative au sein du RELAB, la professeure Kim TallBear (études autochtones, Université de l’Alberta) cherche à montrer de « bonnes relations » entre les peuples Autochtones et leurs terres, troublées par les relations binaires et hiérarchiques colonialistes.

Lauréats 2018