Anna-Louise Crago

Boursiers
2013
Mentor(s): 
Programme d'étude:
Doctorat en anthropologie
Affiliation actuelle:
Université de Toronto
Région:

Parmi les groupes vulnérables affectés par les conflits armés, on porte peu d’attention au sort des travailleuses du sexe. Pourraient-elles être mieux protégées? 

Les expériences des travailleuses du sexe lors du conflit armé en République démocratique du Congo

La recherche existante sur la violence faite aux femmes dans les situations de conflits armés porte principalement sur la violence sexuelle perpétrée par le côté opposé. Plusieurs témoignages compliquent de tels récits et ciblent le besoin de développer une analyse plus complexe des dimensions politiques, ethniques et de genre en matière de violence faite aux femmes en période de guerre. Toutefois, aucune recherche n’a encore examiné précisément les expériences des travailleuses du sexe. Leurs perspectives sont d’un intérêt particulier, entre autres, car les travailleuses du sexe ont souvent des relations professionnelles et personnelles à travers les divisions ethniques. De plus, les contextes de répression du travail du sexe par l’état peuvent compliquer davantage les expériences de travailleuses du sexe en matière de violence et d’interventions contre la violence.

La recherche d’Anna-Louise utilise les perspectives des travailleuses du sexe comme un point de départ pour examiner des enjeux plus larges tels que les différentes formes que prend la violence faite aux femmes lors de conflits armés, y compris la violence étatique, les réponses nationales et transnationales envers la violence faite aux femmes et les réponses des communautés marginalisées face à la violence.

Anna-Louise Crago a consacré plus d’une décennie à titre d’activiste, de fournisseur de services et de chercheuse auprès, et comme membre, des communautés de la rue et de travailleuses et travailleurs du sexe. Elle a travaillé pendant de nombreuses années à Stella, un organisme communautaire montréalais par et pour les travailleuses du sexe. Plus récemment, elle y a été coordonnatrice des services ainsi que de la clinique juridique et de la clinique médicale. En 2006, Anna-Louise et les autres membres de l’équipe Stella ont été récipiendaires du Prix international de l'Action contre le VIH/sida de l’organisme Human Rights Watch et du Réseau juridique canadien VIH/sida pour leur travail. Anna-Louise a aussi travaillé pendant plusieurs années sur les questions de droits humains auprès de SWAN, un réseau de 22 groupes offrant des services aux travailleuses et travailleurs du sexe, aux utilisateurs et utilisatrices de drogue et aux jeunes de la rue dans 19 pays en Europe centrale et de l’Est et en Asie centrale.

Anna-Louise a effectué des recherches sur la violence et autres violations des droits de la personne contre les travailleuses et travailleurs du sexe, utilisateurs et utilisatrices de drogue et personnes itinérantes dans plus de 25 pays en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord et en Europe. Elle a coordonné et été l’auteure principale de « Arrest the Violence », un projet de recherche communautaire mené par des travailleuses et travailleurs du sexe sur la répression et la violence policière à l’endroit des travailleuses et travailleurs sexe dans onze pays. Selon l’organisme Human Rights Watch, ce projet est « une recherche révolutionnaire qui pourrait servir de catalyseur afin de réveiller la grande communauté de défense des droits humains».

Anna-Louise fait partie des rédacteurs en chef invités d’un numéro à venir du journal The Lancet sur le VIH et le travail du sexe. En 2012, elle a participé à titre de spécialiste à l’élaboration des premières lignes directrices de l’Organisation mondiale  de la Santé sur la prévention du VIH, les traitements et soins pour les travailleuses et travailleurs du sexe dans les pays à faible ou moyen revenu, et a été invitée à prendre la parole devant la Comission mondiale sur le VIH et la loi sur les impacts de la criminalisation des travailleuses du sexe en 2011, en plus de siéger de 2009 à 2011 au Comité consultatif du projet sur les droits et la santé sexuelle de la Open Society Foundations. Par ailleurs, Anna-Louise a été la coauteure de l’une des principales allocutions lors de la Conférence internationale sur le sida à Mexico, en 2008. Soulignons enfin qu’Anna-Louise a obtenu ses diplômes de baccalauréat et de maîtrise de l’Université Concordia.

  • 21 Octobre 2016
    La boursière Trudeau 2013 Anna-Louise Crago a récemment reçu le Prix du Gouverneur général en commémoration de l’affaire « personne ». Ce prix souligne les contributions exceptionnelles de particuliers à l’objectif d’égalité des femmes et des filles au Canada. Il reconnaît le travail de Mme Crago à titre de défenseure des droits de la personne, de fournisseur de services sociaux et de chercheure dans le domaine du travail du sexe et des communautés de la rue.