Joseph Yvon Thériault

Il s'intéresse à la citoyenneté et aux minorités et plus particulièrement aux minorités francophones au Canada.

Joseph Yvon Thériault est depuis 2008 professeur titulaire au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et titulaire de la chaire de recherche du Canada en Mondialisation, citoyenneté et démocratie. Il a été professeur titulaire au Département de sociologie et d'anthropologie de l'Université d'Ottawa, directeur-fondateur du Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités, CIRCEM (2000-2007) et titulaire de la chaire de recherche Identité et francophonie (2004-2008).
Ses recherches portent sur les rapports entre les identités collectives et la démocratie (citoyenneté) dans une perspective d'histoire des idées, d'analyse comparative des petites sociétés et, de manière particulière, dans le contexte de la société québécoise, de l'Acadie et des francophonies minoritaires du Canada. Parmi ses publications sur ces questions retenons, La société civile ou la chimère insaisissable (1985), L'identité à l'épreuve de la modernité, livre pour lequel il a reçu le prix France-Acadie (1996) et Critique de l'américanité, mémoire et démocratie au Québec (Prix Richard Arès et Prix de la présidence de l'assemblée nationale du Québec 2003), Faire société, société civile et espaces francophones (2007). Il a dirigé plusieurs groupes de recherche, des ouvrages collectifs et des revues spécialisées portant sur les questions au centre de ses recherches : la citoyenneté, la démocratie, l'État-providence, la mémoire, la francophonie, l'identité collective.
Joseph Yvon Thériault est un universitaire engagé tant auprès de la communauté universitaire que de la société civile. Il a été directeur du département de sociologie, doyen associé à la recherche, doyen intérimaire de la Faculté des sciences sociales, directeur des Presses de l'Université d'Ottawa, Président de la Commission des humanités de la Faculté des études supérieures. Il a été très actif dans la création de réseaux de recherche sur la francophonie canadienne et internationale ainsi que dans l'organisation du réseau de recherche sur les petites sociétés de l'Association internationale des sociologues de langue française (AISLF). Il a présidé l'Association canadienne des sociologues de langue française (ACSALF), a été vice-président (Amérique) de la Biennale de la langue française ainsi que président de la Biennale Amérique de la langue française. Ses nombreuses interventions publiques intéressent un public varié, tant celui des colloques internationaux et des universitaires que celui des planificateurs des politiques publiques ou des militants de la société civile. Il présente régulièrement une chronique à l'émission « Ouvert le samedi » du réseau national de Radio-Canada.
Détenteur d'un doctorat en sociologie de l'École des hautes études en sciences sociales de Paris (1981) et d'une maîtrise en science politique de l'Université d'Ottawa (1973), il a été élu membre de la Société royale du canada en 2004 et a été nommé lauréat de la Fondation Trudeau en 2007.

  • 16 Juin 2015
    Cette année encore, la communauté de la Fondation a été très active dans les conférences du grand Congrès 2015 des sciences humaines, qui s'est tenu à Ottawa au début de juin.
  • 2 Octobre 2013
    Le livre du lauréat Trudeau 2007 Joseph-Yvon Thériault intitulé « Évangéline : Contes d’Amérique » est finaliste dans le cadre des Prix littéraires du Gouverneur général 2013, dans la catégorie essais de langue française.
  • 3 Mai 2013
    Le lauréat Trudeau 2007 Joseph Yvon Thériault a été récemment honoré. Il est le lauréat 2013 du Prix du Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF). Chaque année, ce prix reconnaît un chercheur ou un auteur qui se distingue dont les travaux ont traité de l'une des multiples dimensions du Canada français. Lire l'article complet...>