12 Décembre 2018

Face aux défis que posent les changements climatiques et face aux engagements souvent modestes des États à cet égard, il n’est pas toujours facile pour tout un chacun d’entretenir l’espoir quant au futur de la planète. Or, Grace Nosek, boursière 2018 de la Fondation, nous rappelle, à travers ses interventions dans l’espace public, que l’on ne doit pas simplement attendre que l’espoir et l’action émergent des gouvernements et des grandes conférences mondiales sur le sujet.

Dans un récent article d’opinion publié par la CBC (en anglais seulement), Grace soutient que l’une des façons de trouver l’espoir est de passer à l’action à l’échelle locale et d’une manière qui soit ancrée dans la communauté. En travaillant ensemble dans nos communautés locales, nous pouvons tous.tes faire une différence et contribuer à inspirer encore plus d'actions pouvant aider à renverser la tendance.

Outre l’article susmentionné, vous pouvez découvrir les idées mobilisatrices de Grace concernant la lutte aux changements climatiques en écoutant un récent épisode du balado Degrees of Change de CBC (en anglais seulement). Aux côtés de David Suzuki et Simon Donner, elle y discute des solutions et des changements possibles et nécessaires face à l’évolution du climat.

Grace a également créé son propre balado, Planet Potluck (en anglais), qui explore, à travers des récits personnels et des entrevues, les chagrins, les joies et les espoirs suscités par l’engagement communautaire dans la lutte pour le climat.

 

Bravo Grace pour ces contributions à la réflexion et l’action citoyennes en matière de changements climatiques! 

Grace Nosek

Grace Nosek (droit, Université de la Colombie Britannique) cherche à développer des outils d’ordre juridique contre la fabrication délibérée d’incertitude autour de données scientifiques menaçant les profits des corporations, et ainsi à mitiger les conséquences dévastatrices du doute artificiel.

Boursiers 2018