5 Décembre 2018

Les 6 et 7 septembre 2018, l’Université de Helsinki a accueilli une conférence intitulée Women of the Arctic : Bridging Policy, Research and Lived Experience, un événement co-organisé par Tahnee Prior, boursière 2015 de la Fondation, en parallèle au congrès 2018 de l’Université de l’Arctique (UArctic).

Rassemblant des femmes vivant dans l’Arctique ou travaillant sur cette région, incluant des décideuses, des activistes et des artistes, la conférence a permis d’explorer les défis et les succès que les femmes vivent dans l’Arctique. Dans le contexte où de nombreux forums de discussion internationaux sur l’Arctique sont organisés chaque année, il s’agissait d’une rare occasion de s’attarder spécifiquement aux perspectives des femmes sur cette région et à leurs rôles et contributions relativement à différents enjeux ou aspects de la vie dans l’Arctique.

Les trois principaux thèmes abordés durant la conférence étaient : les rôles de leadership des femmes du Nord; les femmes dans la science et l’exploration de l’Arctique; et le rôle des arts relativement à la violence systémique et basée sur le genre dans les communautés du Nord.

Tahnee a publié, avec Malgorzata Smieszek et Olivia Matthews, un compte-rendu écrit (an anglais seulement) de l’événement dans Arctic Yearbook 2018.

Un court vidéo très instructif a également été réalisé en relation avec l’événement: 

Tahnee Prior

Tahnee Prior (gouvernance mondiale, Université de Waterloo) souhaite définir un nouveau cadre de gouvernance qui permette de gérer les enjeux complexes causés par les changements climatiques, l’exploitation des ressources, les migrations et les conflits de juridiction en Arctique.

Boursiers 2015