Spencer Greening

Boursiers
2018
Programme d'étude:
Doctorat en archéologie
Affiliation actuelle:
Université Simon Fraser
Région:

Spencer Greening (archéologie, Université Simon Fraser) cherche à montrer que l’utilisation des connaissances et langues autochtones dans l’intendance des territoires peut mener à une gérance environnementale plus durable au Canada.

PROJET DE DOCTORAT

Al’algyax Laxyuubs Gitk’a’ata (Le territoire des Gitga’at prend parole) : la langue, les connaissances fondées sur la territorialité et la gérance de l’environnement au cœur du territoire Gitga’at

Les travaux de recherche doctorale de Spencer soulignent l’importance des connaissances autochtones et de l’intendance des terres dans le contexte du droit et des pratiques de gestion coloniaux. Ses travaux permettent d’examiner plus particulièrement la façon dont les liens au sein de la pédagogie autochtone, de la langue et du partage du savoir fondé sur la territorialité sont liés à la préservation du patrimoine, à l’identité et à une gestion environnementale plus durable. Spencer analyse l’un des endroits clés culturels sur son territoire d’origine, au cœur de la forêt pluviale Great Bear, où les Anciens sont nés et ont été élevés dans une culture, une langue et des relations écologiques propres aux Gitga’at. En travaillant avec leurs systèmes de connaissances ancestrales, Spencer est en mesure de mettre en lumière le savoir autochtone local et son rôle vital dans ses travaux de recherche, la loi et la politique canadiennes et la promotion de la sensibilisation à l’environnement. Sa recherche est unique, puisqu’elle est dirigée par sa communauté et ancrée dans des cadres de travail et des méthodologies de recherche autochtones. Elle lui permet ainsi d’assurer son apport envers la continuité culturelle, l’autodétermination, la recherche autochtone et la décolonisation.

Spencer Greening (La’goot) est issu de la communauté Tsimshian de la Première Nation Gitga’at. Il a travaillé professionnellement pendant de nombreuses années auprès de sa nation. En tant que représentant gouvernemental élu et porte-parole de la communauté Gitga’at, il s’est engagé régulièrement dans des relations intergouvernementales. Il a également occupé le poste de coordonnateur de recherche. Il a ainsi géré plusieurs projets de recherche culturels et juridiques pour les Gitga’at, travaillant avec les systèmes de connaissances autochtones, les droits et titres des Autochtones et la revitalisation des langues.

Spencer est titulaire d’un baccalauréat en études autochtones/des Premières Nations et d’une maîtrise ès arts en anthropologie de l’Université de Northern British Columbia. Il est actuellement étudiant au doctorat à l’Université Simon Fraser, où il étudie la relation entre les connaissances écologiques traditionnelles, la langue et l’histoire Gitga’at dans le contexte de la gestion des ressources autochtones. Ses sujets de recherche plus larges portent notamment sur les systèmes autochtones de gouvernance, les identités politiques et culturelles et les histoires orales autochtones. L’ensemble de ses travaux s’articule autour de son lien profond envers sa communauté d’origine ainsi que les Anciens, les territoires, l’autodétermination et la décolonisation des peuples autochtones.

Spencer s’implique activement dans des rôles à vocation culturelle auprès de la collectivité d’Hartley Bay et de la grande nation Tsimshian. Il collabore également avec un district scolaire local qui sert plusieurs villages Tsimshian ainsi que la ville de Prince Rupert. Il y enseigne la langue et la culture Tsimshian, tout en œuvrant auprès du comité de la langue sm’algyax. Le lien personnel qui unit Spencer à ce travail est très important. Lorsqu’il n’exerce pas d’activité professionnelle, il consacre le plus de temps possible à recevoir les enseignements des Anciens sur son territoire traditionnel.

  • 21 Juin 2018
    La Fondation Pierre Elliott Trudeau annonce les récipiendaires de ses bourses doctorales 2018 Trois étudiant.e.s francophones en sciences humaines et sociales reçoivent l’appui de la Fondation.